LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

L'environnement dans le viseur

Vendredi 27 mars 2015 par Marion Ivaldi

L'environnement dans le viseur

La semaine a commencé fort avec la diffusion du documentaire de Donatien Lemaître intitulé « Vin français : la gueule de bois ». (Fort heureusement) programmé à une heure où la ménagère est couchée (22h50), ce voyage en caméra cachée au sein de la filière viticole en montre les aspects les moins reluisants avec des phrases chocs à faire frémir le téléspectateur. Un employé explique ainsi qu'avec les produits oenologiques « tu gruges le client». Les techniques oeno ne sont pas les seules dans le collimateur de ce reportage. Il est question de produits phytosanitaires : des quantités employées comme des résidus retrouvés dans les vins,...

La filière viticole le sait, elle a une sacrée bombe médiatique postée au-dessus de sa tête. Elle s'en inquiète d'ailleurs. Les AOC vont parler réchauffement climatique et baisse des intrants lors de leur prochaine AG, les Vignerons indépendants lancent un salon baptisé Nature et vins. Des interprofessions ont décidé d'être pro-actives sur le sujet. La filière hume (et redoute) tellement un scandale qu'elle envisage même de préparer une communication de crise... reste à savoir qui s'en chargera car personne ne se sent légitime pour endosser le rôle de pompier. En tout cas, la filière pourra s'inspirer des conseils de Tom Wark qui s'exprime à propos de la poursuite en justice de wineries californiennes pour cause de taux d'arsenic trop élevé dans les vins. Expert en relations publiques, il prend la communication du Wine Institute en exemple.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé