LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Languedoc

Fortant de France réinvestit son site de production à Sète

Lundi 30 mars 2015 par Juliette Cassagnes

Languedoc : Fortant de France réinvestit son site de production à Sète

Le négociant languedocien Skalli - Fortant de France a récemment réinvesti un ancien site historique de production de la maison Skalli, à Sète. Cet ex-chai à barriques, « mis en sommeil depuis 2007 », vient tout juste d’être réhabilité. L’ensemble des vins y seront désormais stockés en vue des opérations d’assemblages et de préparations avant mises en bouteilles. Cuves, filtres, pompes, et 30.000 hectolitres de vin ont été ainsi été déplacés il y a quelques mois. Le site de vinification reste quant à lui à Béziers et celui d’embouteillage de Boisset, à Quincié en Beaujolais.

« L’idée, en rénovant ce site, est également pour nous d’avoir, à terme, un site d’accueil du public et d’aller vers le développement d’une activité oenotouristique. Sète reste en effet le lieu de naissance de notre marque, c’est là où sont ancrées nos racines », témoigne Laurent Sauvage, responsable production chez Fortant de France. Ce nouveau site, « plus en correspondances avec les vins produits par l’entreprise », s’inscrit en effet dans une stratégie plus globale de l’entreprise, qui consiste en un repositionnement de sa gamme de vins, entamé depuis deux ans maintenant : « Suite au rachat en 2011 par le groupe Boisset, nous avons voulu donner une seconde impulsion à notre marque Fortant de France, créée 25 ans plus tôt, mais qui vivait sur ses acquis ». D’où le lancement, en 2013, de sa nouvelle gamme, basée sur une approche « paysages du Languedoc », et découpée en trois grands terroirs : celui du « littoral », celui des « collines », et celui des « grands monts »… Objectif visé : « avoir une meilleure lisibilité pour le consommateur » et opérer une montée en gamme, avec la création de vins premium et super-premium. Dans le premier groupe, des vins de cépage "entrée de gamme", "accessibles", "sur le fruit", dont le prix caviste se situe à 4,50€ TTC. Dans le second, des vins plus "amples", "épicés", "concentrés", "légèrement boisés et plus complexes", vendus à 7€ TTC. Dans le dernier enfin, produits plus en altitude, des vins de cépages plus "sophistiqués", "complexe" et "de garde", vendu à 11€ environ.

La notion de « vin de cépage », chère à la maison Skalli, a, quant à elle, été conservée : sur l’ensemble de cette gamme, l’entreprise communique sur trois éléments : sa marque, l’un de ces trois terroirs et le cépage.

Ces vins sont destinés à l'export et au marché français, pour les circuits traditionnels et, pour les deux premiers, la GMS. En terme de volumes, « difficile de donner des chiffres, indique Laurent Sauvage. La gamme a été lancée il y a deux ans, avec des ouvertures de marchés tous les jours. Mais ce qui nous intéresse, ce ne sont pas les volumes, mais le développement des marges, obtenu grâce à notre montée en gamme ». 

Crédit photo: Fortant de France

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé