Provence

Éric Isnard prend la présidence du Moulin de la Roque

Jeudi 19 mars 2015 par Alexandre Abellan

Provence : Éric Isnard prend la présidence du Moulin de la Roque

Premier producteur de l'appellation Bandol, la cave coopérative du Moulin de la Roque était présidée depuis le 28 janvier 1993 par le vigneron Alain Gairoard. Souhaitant céder la place à d'autres (tout en restant au conseil d'administration), il vient d'être remplacé par Éric Isnard (photo). Baigné depuis son enfance dans le syndicalisme vigneron, ce dernier reprend « la volonté de produits de qualité et haut de gamme poussée par Alain Gairoard. Nous n'avons plus honte d'être en coopération, avoir de gros volumes est parfois difficile, techniquement, mais c'est aussi une force commerciale. Nous sommes les seuls à pouvoir réunir en une gamme tous les terroirs de Bandol. »

Et si les rosés représentent actuellement 80 % des volumes produits par l'union coopérative, le nouveau président du Moulin de la Roque ne cache pas que les rouges restent « l'enfant chéri de Bandol, j'ai l'envie que la courbe s'inverse pour qu'augmentent ces volumes ». Dirigée par Olivier Maquart, l'union coopérative regroupe 198 vignerons pour 310 hectares de vignes (à 87 % en AOC Bandol). Le Moulin de la Roque a vendu 1,4 millions de cols en 2014, pour un chiffre d'affaires de 6,2 millions d’euros. La grande distribution est le premier canal commercial représentant 48 % du chiffre d'affaires, les cavistes-restaurants pour 35 % et la vente directe pour 15 % (soit un million d'euros). Avec 2 % de la commercialisation, « l'export est notre petit enfant pauvre » reconnaît Éric Isnard.

Fondé en 1950 à la Cadière d’Azur, le Moulin de la Roque n'accueillait initialement que l'élevage des Bandol rouge des caves coopératives de La Cadière, Saint Cyr et Sanary-sur-mer. Devenue une unité de vinification compléte en 1964, la coopérative a intégré depuis 2006 la cave du Beausset (avec ses 1 000 hl de Côtes de Provence et 200 hl de vins de pays). En 2012 a été construite une nouvelle unité de stockage et d'embouteillage au Castellet. Un caveau de vente s'y trouve également, le site du Beausset en accueillant un second (qui devrait être agrandi pour la fin de l'année).

 

 

[Photo d' Éric Isnard : Le Moulin de la Roque]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé