Marché mondial des vins

Repli généralisé, sauf pour les effervescents

Lundi 09 février 2015 par Alexandre Abellan

Marché mondial des vins : repli généralisé, sauf pour les effervescents

« Au niveau mondial, les importations de vins ont globalement diminué, moins en volume qu'en valeur, grâce à la croissance des seuls vins pétillants » résume l'Observatoire Espagnol du Marché du Vin, se basant sur le suivi de l'activité des 13 premiers marchés de consommation de vins (soit l'Allemagne, la Belgique, le Canada, la Chine, le Danemark, la France, les Etats-Unis, le Japon, les Pays-Bas, le Royaume Uni, la Russie, la Suède et la Suisse*). D'octobre 2013 à septembre 2014, ce panel a en effet importé 95,95 millions d'hectolitres de vins, pour un chiffre d'affaires de 25,24 milliards d'euros (+0,6 % en volume et -2,1 % en valeur par rapport à la précédente période). Le prix moyen du litre de vin importé sur ces marchés est ainsi tombé à 2,63 euros par litre (-3 %).

Le développement des vins effervescents est notamment porté par les marchés anglais et américains, qui réduisent en parallèle leurs achats de vrac et de bouteilles. A noter que sur ces 13 marchés, seuls le Japon, les Pays-Bas et la Suède voient leurs importations croître.

 

 

* : l'Allemagne étant le premier marché en volume, les Etats-Unis celui en valeur.

 

 

[Illustration : création Vitisphere]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé