Prêt à porter

Si le vin a de la robe, le vigneron va avoir sa veste, sa chemise, sa cravate...

Dimanche 23 novembre 2014 par Alexandre Abellan

Prêt à porter : si le vin a de la robe, le vigneron va avoir sa veste, sa chemise, sa cravate...

Aussi bien reprise par le champenois Alfred Gratien (maison d'Epernay) que le bordelais Philippe Castéja (président des grands crus classés en 1855), la comparaison entre grands vins et haute-couture est un lieu commun qui, semble-t-il, n'a jamais été vraiment pris au premier degré. Du moins jusqu'à ce qu'Olivier Dauga explique ses vues à Yvon Rousset. Et qu'ils créent Perfect Wine attitude, une ligne de vêtements pour homme centrée, et légérement cintrée, sur l'univers du vin. Ancien directeur technique de crus bordelais au look atypique, le premier est un consultant (Le Faiseur de Vin) qui n'a jamais caché son étonnement face à l'absence de marque de vêtements dédiée à un univers passionnel comme le vin. Une approche dont l'évidence a séduit le second, ancien rugbyman et co-fondateur de la marque Eden Park. Avec un concept revenant aux fondamentaux identitaires d'une marque, « on cherche à préempter le monde du vin » explique Yvon Rousset (désormais co-fondateur et directeur général de Perfect Wine Attitude). Se souvenant de l'effet sur les équipes et supporters adverses de la tenue uniformisée d'avant match du Racing Club Français (blazer à blason, chemise cravate et pantalon gris), l'ancien ailier a adopté cette approche britannique pour créer « un habit de représentation, classique et discrètement excentrique. La possibilité d'affirmer son appartenance au monde du vin et à la discrétion de celui qui le porte, mais quand il souhaite le montrer, il est reconnu. »

Du moins par ses pairs de la fratrie des œnophiles. La logique de la marque étant d'adresser ses vestes, chemises, cravates et coupons de soie à un public averti, capable de reconnaître les caractéristiques ampéliographiques de cépages emblématiques* (la forme de feuilles est ainsi gravée au laser sur les boutons, imprimés sur un revers de col de veste, cousus comme blason à même le tissu...) ou d'identifier une région viticole derrière un motif (le manuscrit du classement de 1855 représente Bordeaux, la toiture des Hospices de Beaune symbolise la Bourgogne, les vitraux de Chagall pour la cathédrale de Reims rappellent la Champagne, des ailes de cigales rosées chantent pour la Provence...). Cette approche de personnification devrait se poursuivre avec des polos et nouveaux motifs (d'anciens blasons des villages de la route des vins pour l'Alsace, des croix occitanes pour le Languedoc...). En cours de finalisation, la fabrication de ces vêtements doit privilégier les fournisseurs/assembleurs les plus proches possibles (si ce n'est en France).

S'appuyant sur le slogan « the french wine wear », Perfect Wine Attitude lancera officiellement sa collection à l'occasion du salon Vinexpo 2015, sa stratégie étant de viser d'abord les professionnels de la filière. Ceux ayant l'œil ont déjà pu voir au détour d'un salon asiatique ces doublures en phase de test, tandis que les curieux pourront se faire leur idée sur pièces au Salon de l'Homme (Paris), au Grand Tasting de la revue Terre de Vins (Bordeaux)...

 

 

* : le cabernet franc a ainsi été choisi pour la Gironde : « c'est le cépage suisse pour Bordeaux, contrairement au merlot et au cabernet sauvignon ! » note malicieusement Yvon Rousset.

 

 

[Illustration : détail du motif « Hospices de Beaune » ; Perfect Wine Attitude]

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé