Sites internet en .vin et .wine

Faute d'accords, la mise en ligne reportée

Lundi 07 octobre 2013 par Alexandre Abellan

Sites internet en .vin et .wine : faute d'accords, la mise en ligne reportée

Face à la fronde professionnelle et politique de la filière viti-vinicole européenne, l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN) joue désormais l'apaisement. L'organisme intergouvernemental administrant les noms de domaines sur internet a en effet décidé de suspendre ses travaux concernant les nouveaux domaines en « .vin » et « .wine ». Pareil report avait déjà été décrété cet été, afin de permettre aux acteurs de la filière de négocier avec les candidats à la gestion des nouveaux domaines. Faute de dialogue, les négociations avaient tourné court, exacerbant les craintes de sauvages mises aux enchères des noms de domaine.

Dans une lettre au Conseil Gouvernemental de l'ICANN, le Comité d'Etude des Nouveaux Noms de Domaines (le NGPC) a souligné « l'absence de consensus entre les parties au sujet de protections supplémentaires » (voir illustration). Une position tranchée est attendue pour la prochaine réunion de l'ICANN, à Buenos Aires cette fin novembre. La Confédération Nationale des producteurs de vins d'Appellations d'Origine Contrôlées résume les trois options envisageable pour les sites en « .vin » et « .wine », les « déléguer sans protection des Indications Géographiques », ou « ne pas les déléguer » (ce qui enterrerait ces nouveaux domaines) ou les « déléguer sous condition ». Cette dernière option a les faveurs européennes, encore faut-il en convaincre les entreprises candidates.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé