LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Le beaujolais à la conquête de Lyon

Jeudi 09 juin 2011 par Lucile Pinault

Le beaujolais à la conquête de Lyon

"Avec les Lyonnais c'est un peu 'Je t'aime, moi non plus' ! Nous voulons les reconquérir". Pourtant à proximité - environ 20 minutes de la deuxième ville de France - le vignoble du Beaujolais part à la reconquête de sa capitale et souhaite redorer son image. Pour cela, l'interprofession Inter Beaujolais organise la première édition "Quai des Beaujolais", du samedi 11 au lundi 13 juin sur les quais du Rhône à Lyon.

 

Péniche 100 % Beaujolais

Pendant trois jours, les vignerons s'installent sur quatre grands marchés* et sur les berges du Rhône. Centre de l'évènement, la péniche La Plateforme accueille des sommeliers pour des dégustations et un espace caviste avec des bouteilles en vente. Des cours d'œnologie sont animés par Arnaud Chambost, Meilleur ouvrier de France sommelier et spécialiste des vins du Beaujolais : il prévoit des thématiques d'accords avec le chocolat, le formage et les épices (inscription sur le site www.quais-marches-beaujolais.com).

 

Un réseau "bistrots Beaujolais" unique

Bien qu'à l'honneur pour l'occasion dans plusieurs restaurants, les vins de Beaujolais ont déjà entamé leur opération de séduction en créant le seul label du genre : "Bistrots Beaujolais". Ce réseau réunit 204 établissements en France dont 38 à Lyon et récompense par une Coupe "les Bistrots défenseurs du Beaujolais et développant cet esprit de convivialité". Né dans les années 50 avec la création de la "Coupe des meilleurs pots" alliant convivialité du bistrot et qualité du Beaujolais, il s'est élargit à tous les gammes de restaurants, même étoilés, utilisant le terme "bistrot" comme un état d'esprit. Pourtant, Inter Beaujolais avoue aussi ses failles et ses objectifs : "Il y a eu des erreurs avec le Beaujolais nouveau. Nous ne voulons pas que les Pots (pichets) traditionnels de Beaujolais soient remplacés par du Côtes-du-Rhône. Nous disons aux Lyonnais : 'Nous sommes là !"

* marché de la Croix-Rousse (bd de la Croix-Rousse, 1er arr. – samedi et dimanche), marché Saint-Antoine Célestins (quai Saint-Antoine, 2e arr. – samedi), marché Victor Augagneur (quai Victor Augagneur, 3e arr. – samedi et dimanche) et marché de l’artisanat  (quai Bondy, 5e arr. – dimanche).

 

Le beaujolais en chiffres (2010) :

3 500 exploitants

18 407 hectares

824 425 hectolitres

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé