Jura

Double record pour la Percée du Vin Jaune

Lundi 07 février 2011 par Vitisphere

Une bouteille de vin du Jura de 237 ans, mise à prix 5000 € dans le cadre de la vente aux enchères de la 15e Percée du Vin jaune, a été emportée pour 57 000 € par l'acheteur suisse Pierre Chevrier, pour le compte d'un groupe d'amateurs franco-belge, à l'issue d'un duel acharné avec un acheteur parisien. La surprise est excellente pour les organisateurs et notamment pour le président de la Commission vente aux enchères de la Percée, Bernard Pujol, qui ne pensait pas voir l'enchère dépasser les 30 000 euros.

"Maintenant le Jura est à placer aux côtés des bordeaux et des bourgognes de grand prix. Cette bouteille de 1774 est un vrai morceaux de patrimoine français et européen", a déclaré Pierre Chevrier, précisant que la bouteille n'était pas destinée à la collection, mais bien à la consommation.

Enfermé dans une bouteille bourguignonne d'une contenance de 87 cl, le nectar a été produit par le vigneron arboisien Anatoile Vercel (1725-1786), issu d'une vigne taillée sous Louis XV et vendangée sous Louis XVI. Cette bouteille appartient à un lot dans lequel une de ses consoeur avait été ouverte en 1994 et dégustée par 24 professionnels, au Château Pécauld à Arbois. Le vin présentait un "goût de noix, d'épices, de curry, de cannelle, de vanille et de fruits secs, [et avait] donné d'excellents résultats".

La Percée du Vin Jaune célébrait le week-end passé à Arbois la mise en marché du millésime 2004 après six ans et trois mois d'élevage en fût de chêne. Cet événement réunit habituellement 40 000 visiteurs, mais les organisateurs annonçaient dimanche soir une fréquentation record à 60 000 visiteurs. Si les organisateurs d'événements nous habituent à des bilans exagérément positifs qui inspirent un certain scepticisme, on ne peut que supposer que l'annonce d'une hausse de fréquentation de 50 % s'appuie sur un réel constat d'affluence et surtout se réjouir du succès d'une manifestation aussi sympathique que la Percée du Vin Jaune.

Le Jura produit en moyenne 80 000 hectolitres par an, avec un rendement moyen de 40 hl/ha ; 98% du vignoble est classé en AOC (AOC Arbois, Côte du Jura, Château Chalon et L'Etoile ainsi que Crémant de Jura et Macvin du Jura).
La prochaine édition de la Percée du Jura se tiendra les 4 et 5 février 2012 à Ruffey-sur-Seille.

Retrouvez le domaine Hubert Clavelin et fils, vigneron du Jura dans le Salon des Vins de WineAlley en cliquant ici.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé