LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Sabaté Diosos réorganise ses activités

Mardi 02 octobre 2001 par Vitisphere

Conformément aux estimations annoncées début septembre, le résultat opérationnel récurrent de Sabaté Diosos s’établit à 8,6 Meuros soit 8% du chiffre d’affaires du Groupe (9,2% hors branche parquets). Le résultat net consolidé s’établit à –20,8 Meuros, compte tenu d’un montant de provisions non récurrentes de 22,2 Meuros, dont l’essentiel est lié aux restructurations.

En millions d'eurosTOTAL
Chiffres d'affaires108,2
Résultat opérationnel récurrent8,6
Elements non récurrents liés à l'exploitation-5,4
Résultat opérationnel3,2
Frais financiers nets-3,5
Provision pour risque de conversion de OC-3,3
Résultat avant impôts-3,5
Impôt sur les résultats-2,7
Résultat net courant-6,2
Amortissement des écarts d'acquisition-0,9
Elements inhabituels nets-13,7
Résultat net - Part du groupe-20,8


La branche Bouchage subit de plein fouet la mauvaise conjoncture du marché des vins effervescents et le niveau élevé du coût de ses matières premières qui n’a pu être répercuté dans le prix de vente. La branche Tonnellerie, conformément à ses prévisions, enregistre une marge opérationnelle de 16,5% tenant compte de l’impact saisonnalité du premier semestre. La branche Parquets, dont le résultat opérationnel devrait rester négatif au second semestre, fait l’objet d’une importante restructuration en vue de sa sortie prochaine du périmètre du Groupe.

En millions d'eurosBouchageTonnellerieParquets
Chiffres d'affaires61,142,44,7
Résultat opérationnel récurrent2,57-0,9
en % du chiffres d'affaires4,10%16,50%-19,40%


Une réorganisation déjà en marche Les mesures de restructurations initiées visent à transformer en profondeur Sabaté Diosos dans un périmètre qui sera organisé autour de ses métiers principaux : tonnellerie et bouchage et ce, afin d’optimiser la croissance, le pilotage et la réactivité du Groupe et ainsi restaurer la rentabilité de l’ensemble: réorganisation des directions opérationnelles et financières de la branche bouchage et mise en place d’outils de gestion et de reporting nécessaires. création d’une direction financière Groupe dans le cadre d’une direction générale unifiée à Bordeaux accélération des synergies commerciales en développant une offre globale, afin d’optimiser la distribution de l’ensemble de ses produits et de s’appuyer sur les innovations techniques. Perspectives 2001 Pour le second semestre Sabaté Diosos dispose désormais des moyens nécessaires à la réussite de sa stratégie. Sur la base d’une situation assainie, de la forte activité attendue dans la branche tonnellerie et de l’amélioration de la marge brute de la branche bouchage, Sabaté Diosos maintient pour 2001, hors activité parquets, son objectif de croissance du chiffre d’affaires de + 6 et envisage un résultat opérationnel récurrent de l’ordre de 14 % (respectivement pour l’ensemble du Groupe +4% et +13%).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé