Les réseaux sociaux fêtent (ou pas) le Beaujolais nouveau