LE FIL
Communication
Vendredi 07 mars 2014

Plan cancer 2014-2019 : les députés girondins de la majorité rejettent toute nouvelle restriction de la publicité sur le vin

Plan cancer 2014-2019 : les députés girondins de la majorité rejettent toute nouvelle restriction de la publicité sur le vin

Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine, vient de co-signer ce jour, avec les autres députés girondins de la majorité, un communiqué visant à dire leur inquiétude devant les mesures préconisées à l'action 11.1 du Plan cancer qui se donne pour objectif « d'adapter les dispositions relatives à la publicité et à la promotion des boissons alcooliques », en particulier sur internet. Ils rejettent toute nouvelle restriction de la publicité sur le vin.
 
Présenté par le Président de la République le 4 février dernier, le Plan cancer 2014-2019 ouvre de nouveaux chantiers dans la grande mobilisation sanitaire contre cette maladie qui frappe tant de nos concitoyens. Parmi les 17 objectifs fixés par le Président de la République, des mesures fortes seront ainsi déployées au cours des cinq prochaines années, dans la recherche médicale et dans les modes de financement de la cancérologie, dans l'organisation de l'offre de soins mais aussi dans la prévention contre ces facteurs de risques que sont le tabac (44.000 décès par an), l'alcool (15.000), le surpoids (2000) et l'exposition solaire (1000).

S'agissant de la consommation d'alcool, les phénomènes récents et très préoccupants du Binge Drinking et du Neknomination, qui frappent essentiellement les jeunes, grâce à une très large diffusion sur les réseaux sociaux, appellent des mesures d'une très grande fermeté en termes de prévention et d'information sur les risques d'une consommation massive d'alcool.
 
Pour autant, alors que se tient le Salon de l'Agriculture de Paris, où de très nombreux producteurs de leurs circonscriptions sont représentés, les députés girondins de la majorité font part de leur inquiétude. Pour eux, « alors que la levée de l'interdiction de la publicité du vin sur internet a été acquise en 2009 à l'issue d'un long combat législatif, un retour en arrière serait inacceptable », rappelant que « la France, première nation viticole au Monde, impose déjà un arsenal juridique contraignant pour la publicité et la promotion du vin ». Les parlementaires ajoutent que « rien ne doit venir fragiliser la filière viti-vinicole qui sort à peine de dix années de prix injurieux pour un très grand nombre d'appellations, et qui fournit l'une des principales sources d'exportation de notre pays à l'international. »
 
Aussi, les députés girondins appellent le Président de la République à clarifier rapidement les mesures qu'il entend mettre en œuvre au titre de l'action 11.1 du Plan cancer 2014-2019, précisant qu'ils n'accepteront pas que le Plan cancer devienne « le prétexte à une nouvelle offensive des tenants de la ligne hygiéniste qui ne désarment jamais et qui donnent le sentiment de rêver d'une France sans terroirs, c'est-à-dire sans identité. » Pour eux, « à l'heure où un très grand nombre d'appellations et de productions girondines sont récompensées au Salon de l'Agriculture et iront représenter la France et ses territoires à travers le monde, les incertitudes ouvertes par le Plan cancer doivent être levées », ajoutant qu' « il serait paradoxal que la moindre confusion soit introduite dans l'opinion publique entre vin et cancer, alors qu'aucune étude épidémiologique sérieuse, systématique et scientifique, ne permet d'établir, ne serait-ce qu'une corrélation statistique entre les deux. Qui plus est, de nombreuses voix de scientifiques irréprochables ont reconnu au vin, produit alimentaire immémorial, des vertus sanitaires, dès lors qu'il est consommé avec modération. »

METEO DES VIGNES
Matin
Après-midi
T°Max
T°Min
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé