LE FIL
Communication
Mardi 22 décembre 2020

Assurer la productivité du vignoble grâce à la météo connectée

Communication rédigée par Sencrop
Assurer la productivité du vignoble grâce à la météo connectée

En Saint-Emilion sur la commune de Saint-Laurent-des-Combes, Nathalie Chatonnet est une viticultrice active. Sa station météo connectée est devenue son outil du quotidien pour gérer au mieux la productivité de son vignoble.


« Simple, intuitif, clair » : c’est ainsi que Nathalie Chatonnet, vigneronne en Saint-Emilion, qualifie l’utilisation de l’application Sencrop. La vigneronne, qui gère 16 hectares, a choisi de s’équiper d’une Sencrop + en 2017. L’application est vite devenue un indispensable à la productivité de son vignoble. « En période de décision de traitement, quand il y a une incertitude sur la pluviométrie, le premier geste que je fais dans la journée est de consulter le radar de pluie » explique-t-elle.

Les données fournies par la station météo et l’anémomètre guident son travail du débourrement à la vendange. Elles lui permettent de choisir avec précision son itinéraire technique pour se garantir le meilleur rendement et une qualité optimale. En période de gel, « je regarde l’application tous les quarts d’heures qui correspond au rythme de rafraîchissement des données ». Puis vient le temps des traitements. « A ce moment-là, c’est le cumul des pluies, la température, la vitesse du vent et les prévisions météorologiques qui m’accompagnent dans mes décisions pour gérer le risque maladies ».

Gestion des cadences
Connaître ces données lui ont notamment permis de mieux prévoir les cadences de traitement au plus juste. « Quand on voit que la pluie arrive alors que le temps de rémanence n’est pas écoulé, il est possible de déclencher un traitement » commente-t-elle, soulignant qu’elle apprécie ce gain en flexibilité. Elle y trouve également un intérêt dans la gestion des fenêtres de traitement en période de lutte contre le botrytis. « La protection anti-botrytis s’effectue durant une période où les pluies peuvent être fréquentes. Le radar de Sencrop me permet de déterminer si on va traiter ou pas » ajoute-t-elle.

Enfin, Nathalie Chatonnet utilise la station lors des vendanges, pour déterminer leur coup d’envoi. En particulier, pour le millésime 2020. « La vendange était prévue le 21 septembre. Mais au vu du potentiel de cumul de pluies, nous avons fait le choix de récolter le 16 septembre » indique la vigneronne. Elle a ainsi pu vendanger au meilleur moment pour une qualité de raisin optimale compte tenu du contexte météo.

En mode collaboratif
Au-delà de cette utilisation quotidienne, Nathalie Chatonnet utilise la station Sencrop en mode collaboratif. En effet, son exploitation est scindée en deux îlots de part et d’autre de la route nationale. Un îlot est couvert par sa propre station et l’autre par la station de son voisin. « En échangeant nos mails et un code fourni par Sencrop, nous accédons l’un et l’autre aux données de nos stations respectives »  précise-t-elle. Un troisième voisin s’est également joint à leur réseau. A trois, ils partagent ainsi toutes leurs données. Et c’est au moment des gelées printanières que cet usage collaboratif est très utilisé par la vigneronne pour le déclenchement des bougies et de sa tour anti-gel.

Les deux cuvées de Nathalie Chatonnet
Nathalie Chatonnet exploite ses vignes avec sa mère au sein de l’EARL Castanet Fille. Elles produisent deux cuvées. La première est un Saint-Emilion, le Château Grand Nauve, commercialisé auprès du négoce. C’est un vin sans note boisée, destinée à une consommation facile d’accès et à dominante merlot. La seconde cuvée est un Saint-Emilion Grand Cru, Château Bel Nauve. Elle est portée sur le fruit, avec des tanins ronds et fondus qui exprime la finesse et l’élégance du terroir. Elle est composée de 80 % de merlot, 15 % de cabernet franc et 5 % de cabernet sauvignon.

Découvrez en vidéo, l'avis de Nathalie CHATONNET sur les stations Sencrop en cliquant ici.

 MÉTÉO DES VIGNES
Matin
Après-midi
T°Max
T°Min
 
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé