LE FIL
Communication
Mardi 03 novembre 2020

Connaitre précisément l’hygrométrie de mes parcelles

Communication rédigée par Sencrop
Connaitre précisément l’hygrométrie de mes parcelles

Nicolas Sperenza, responsable des vignobles de la Maison Gabriel Meffre, travaille avec deux stations Sencrop sur les 42 hectares du Château Grand Escalion, à Générac, près de Nîmes (Gard). Les vignes, exposées aux entrées maritimes, sont sujettes au mildiou. Le suivi précis de la météo lui permet de piloter au plus juste la protection du vignoble.

Nicolas Speranza est un responsable de vignoble mobile. Il pilote les vignes du Château Grand Escalion qui produisent en AOP Costières de Nîmes, et celles du Domaine de Longue Toque en Gigondas (Vaucluse). Soit environ 100 km distance. Et une difficulté : connaitre précisément les conditions climatiques quand il n’est pas sur place. « En 2015, nous nous sommes fait prendre par le mildiou, comme de nombreux viticulteurs. Nous avons cherché un outil pour nous aider à ne plus connaitre une telle situation ». Il a décidé d’équiper en 2016 les 42 hectares d’un seul tenant du Château de Grand Escalion de deux stations météo connectées Sencrop, l’une équipée d’un anémomètre, l’autre d’un hygromètre. « Grâce aux données envoyées sur mon smartphone ou mon ordinateur, je peux suivre en temps réel les conditions exactes et décider ou non des traitements » indique Nicolas Speranza.

Connaitre précisément les conditions météo
La connaissance des conditions météorologiques est d’autant plus importante que ses vignes sont sujettes aux entrés maritimes. « Avant, j’arrivais le matin et on disait : c’est mouillé. Aujourd’hui, je connais précisément l’humectation et sa durée   et je décide en conséquence de traiter ou pas » se satisfait Nicolas Speranza. De quoi diminuer le nombre des traitements contre le mildiou et l’oïdium  à trois à quatre par an, ce qui est une performance. La station météo contribue à baisser le nombre de traitements sans prendre de risque sur la vendange. « Globalement, nous arrêtons de traiter plus tôt et l’efficacité des traitements est améliorée du fait du choix des conditions de traitements. Cela permet de « lever le pied » tôt dans la saison. Cette maîtrise des traitements et leur traçabilité a joué dans le cadre de l’obtention de la certification HVE en 2018. « Cela nous permet d’expliquer notre stratégie lors de l’audit ».

Mieux anticiper le millésime
Le recul apporté par l’utilisation des données depuis quatre ans facilite également la connaissance du millésime. En 18/19, 559 mm de pluie ont été enregistrées sur le vignoble. En 19/20, 568 mm. Les deux millésimes ont donc connu un apport d’eau quasiment équivalent. Mais, en regardant les pluies tombées mensuellement, on s’aperçoit que la majeure partie de l’apport 18/19 s’est effectué à l’automne, s’en est suivi un printemps et un été sec. En revanche, en 19/20 , les pluies ont été mieux réparties sur l’année. « Cette année, nous avons pu anticiper que notre récolte serait généreuse en jus. Et qu’elle serait propice à produire du rosé. Ce qui est une information importante pour la gestion de la cave et du commerce par la suite » relève Nicolas Speranza.

Utile pour toute l’équipe
La station connectée apporte un confort de travail à l’équipe toute entière. Suivant les métiers, chacun utilise les données pour remplir ses missions. « Mes tractoristes traitent la nuit vers 1h ou 2h du matin. Désormais, ils jettent un coup d’œil à la station. S’il y a du vent, ils se rendorment. Ils se déplacent sur le domaine uniquement lorsqu’ils sont sûrs de pouvoir  réaliser le traitement » explique Nicolas Speranza. Les œnologues utilisent aussi l’outil. « Ils suivent le relevé des précipitations, pour décider des dates de vendanges et gérer au mieux les vinifications. C’est une condition pour travailler une matière de qualité ». De quoi améliorer le confort de travail de toute l’équipe.

Les Costières de Nîmes, le terroir de Château Grand Escalion
Le Château Grand Escalion élabore des vins dans les trois couleurs. Situé sur les terroirs de l’AOP Costières de Nîmes, il propose également des cuvées en Pays d’Oc. Ses vins ont le souci du détail et des assemblages soignés. A l’instar du rosé Amoureuse, qui est un rosé de gastronomie, issu d’une sélection parcellaire.

Découvrez en vidéo, l'avis de Nicolas SPERANZA sur la station Sencrop en cliquant ici.

METEO DES VIGNES
Matin
Après-midi
T°Max
T°Min
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé