LE FIL
Communication
Vendredi 14 août 2020

Constructeurs de fertilité des sols et activateurs biologiques.

Communication rédigée par Maxime Rodriguez Ingénieur conseil en viticulture, Biovitis – France
Constructeurs de fertilité des sols et activateurs biologiques.

Évaluation et expérimentation à la parcelle. Depuis plusieurs années, le marché des biostimulants des végétaux se développe et de nombreux produits sont mis sur le marché, en particulier en viticulture. La définition des biostimulants, assez floue dans un premier temps, a été précisée dans le règlement (UE) 2019/1009 du parlement européen et du conseil (applicable en juillet 2022). « Les biostimulants des végétaux sont des produits qui stimulent les processus de nutrition des végétaux indépendamment des éléments nutritifs qu’il contient, dans le seul but d’améliorer une ou plusieurs des caractéristiques suivantes des végétaux ou de leur rhizosphère : l’efficacité d’utilisation des éléments nutritifs, la tolérance aux stress abiotiques, les caractéristiques qualitatives et la disponibilité des éléments nutritifs confinés dans le sol ou la rhizosphère ». Ainsi, sont mises en vente des solutions avec des autorisations de mise sur le marché (AMM) spécifiques mais un certain nombre de produits restent vendus sous le statut de fertilisant ou d’amendement basique.

A l’heure où les viticulteurs prennent de plus en plus conscience de l’importance de la fertilité biologique de leurs sols, ils se tournent parfois vers les biostimulants. En effet certains produits revendiquent une amélioration de l’absorption des nutriments et une meilleure tolérance aux stress abiotiques par une stimulation de l’activité biologique des sols ou de la plante. Face à une offre toujours plus importante, BIOVITIS a décidé de tester certains de ces produits afin de mettre en évidence leur impact sur le rendement et la vigueur de la vigne.
 

Produits testés

Les activateurs de la fertilité des sols présents actuellement sur le marché revendiquent des effets sur le sol, les micro-organismes et/ou la vigne. Nous nous intéresserons ici aux activateurs de sol dont le but principal est d’améliorer la fertilité du sol en stimulant l’activité microbienne ou de stimuler le développement racinaire.

Parmi l’offre de produits du marché, six produits ont été testés dont quatre activateurs de fertilité. Le geO2® est un amendement basique associé à du MIP Soil (stimulateur de l’activité des micro-organisme) et des biopolymères. Cette association a pour but d’améliorer l’activité biologique des sols. Osyril® est un stimulateur de développement racinaire à base d’Osyr qui permet de protéger les auxines (hormones de croissance racinaire) de la dégradation. Il permet ainsi de stimuler le développement racinaire et ainsi l’assimilation des éléments nutritifs. Dopactif® est un mélange complexe d’acides fulviques, d’imis (agent chélatant) et d’élément nutritifs qui permet à la fois de stimuler la croissance des racines et d’améliorer l’assimilation des éléments par complexation et chélation. Enfin, Guanumus® est un engrais organique à base de Guano de poisson qui permet d’activer la vie microbienne des sols. Afin de mettre en évidence l’intérêt de ces produits, l’essai inclus également un amendement organique qui modifie la structure du sol ainsi qu’une préparation de bouse de corne (préparation biodynamique n°500) largement utilisée en biodynamie pour stimuler l’activité microbienne des sols. Tous ces produits revendiquent à minima une action sur la structure du sol et donc sur l’activité biologique.


Tableau 1 : Détails des produits testés


Méthodologie

L’essai confié à un prestataire, a été mené dans le respect des bonnes pratiques d’expérimentation (BPE). Les travaux ont porté sur l’impact des différentes solutions sur les composantes du rendement et la vigueur de la vigne.

Tableau 2 : Détails de modalités de traitement

L’essai est mené sur une parcelle de Merlot. Les parcelles élémentaires sont composées de 20 souches. Chaque modalité fait l’objet de quatre répétions réparties en blocs de fisher. Les observations portent sur le rendement et la pesée des bois de taille.

Figure 1 : Plan d’ensemble de l’essai

Chaque variable observée fait l’objet d’un traitement statistique pour mettre en évidence ou non l’influence des traitements. Pour chaque variable, l’absence d’interactions entre les traitements et les blocs a été vérifiée par un test de Tuckey (a=5%). Puis une analyse de variance est faite après avoir vérifié ses hypothèses : normalité, égalité des variances et indépendance des erreurs.
 

Caractéristiques de la parcelle

Avant l’essai, une analyse de sol a été réalisée pour vérifier qu’il n’y ait aucun facteur de blocage (pH, quantité de matière organique, carences…).

            Tableau 3 : Analyses de sol de la parcelle d’essai


Le pH du sol est compatible avec une bonne activité biologique et les quantités de matière organique et d’azote sont satisfaisantes compte tenu du niveau de production souhaité sur cette parcelle. Une légère carence en potassium a été corrigée avant l’essai.

Les caractéristiques granulométriques et analytiques de la parcelle ne sont donc pas limitantes pour l’activité biologique (Indice d’Activité Biologique potentielle de 18,8 – Méthode Biovitis®).
 

Résultats

Figure 2 : Effet des activateurs de fertilité du sol sur le poids de vendange.


Comme le montre la figure 1, les activateurs de fertilité du sol n’ont pas permis d’augmenter le poids de vendange. Au contraire, en dehors de la préparation biodynamique n°500, les poids de vendanges sont en moyenne inférieurs au TNT. Cependant aucune différence statistique n’est mise en évidence. On remarque tout de même que le poids de vendanges est plus homogène sur la modalité TNT que sur les autres modalités. On remarque également que la préparation biodynamique n°500 a permis de nettement augmenter le poids de vendanges sur deux répétitions.
 

Figure 3 : Effet des activateurs de fertilité du sol sur le nombre de grappes par pieds.

Comme dans le cas précédent, aucune différence significative n’est mise en évidence entre les modalités. Le nombre de grappes par pieds est inférieur au TNT pour le geO2®, l’Osiryl®, la Tourbe Solo® et le Guanumus®. Le nombre de grappes est en revanche plus important sur les blocs traité au Dopactif® et à la préparation biodynamique n°500. Pour cet indicateur, la préparation biodynamique n°500 semble donc encore avoir le plus d’effet même si cela n’est pas significatif.
 

Figure 4 : Effet des activateurs de fertilité du sol sur le poids moyen de grappes.

Aucun effet significatif des activateurs de sol sur le poids moyen des grappes n’a pu être mis en évidence.        Les poids moyens sont plutôt inférieurs sur les modalités traitées, à l’exception des modalités traitées avec le geO2® et la préparation biodynamique n°500.
 

Figure 5 : Effet des activateurs de fertilité du sol sur le poids de bois de taille.

Enfin l’effet sur la vigueur de la vigne a été mesuré par le poids de bois de taille par cep. Aucun effet significatif n’est mis en évidence. Toutes les modalités traitées avec les activateurs de fertilité des sols présentent des vigueurs en moyenne plus faibles que le témoin à l’exception de la préparation n°500 et de la Tourbe Solo® qui améliorent la vigueur des vignes dès la première année de mise en place de l’essai.

Ces résultats montrent que sur une campagne, l’utilisation d’activateur de la fertilité des sols ne permet pas d’avoir d’effets significatifs sur les composantes du rendement ou sur la vigueur de la vigne.

Bien que non significatif, l’effet de la préparation biodynamique n°500 semble positif sur toutes les composantes du rendement et sur la vigueur. Sur cette dernière variable, il faut aussi noter l’excellente performance de la Tourbe Solo®.


Conclusion

Cet essai mené sur une campagne seulement ne permet pas de mettre en évidence d’effet significatif des activateurs biologiques des sols retenus. Seuls deux produits semblent avoir une action dès la première année, non significative et à vérifier ultérieurement :

  • La Tourbe Solo® sur le poids des bois et donc sur la vigueur de la vigne,
  • La préparation biodynamique n°500 sur l’ensemble des paramètres de la production : rendement et poids des bois.

Afin de compléter ces résultats, il convient d’effectuer d’autres essais pluriannuels et sur d’autres types de sols. Les stimulateurs de l’activité biologique des sols agissant selon différents procédés, il peut en effet y avoir des réponses différentes selon les caractéristiques agronomiques du substrat et les millésimes.

Enfin, la correction agronomique d’un sol (matière organique, acidité, structure) est essentielle à sa mise en valeur viticole, justifiant peu ou prou l’apport d’activateur biologique à l’exception de la préparation biodynamique n°500 ou de la Tourbe Solo® selon les effets recherchés.

 

METEO DES VIGNES
Matin
Après-midi
T°Max
T°Min
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé