Accueil / Comment aller plus loin dans l'utilisation des Biosolutions ? / Vous pouvez contrôler l’oïdium avec un soufre 100 % d’origine agricole

Lutter contre l’Oïdium

Vous pouvez contrôler l’oïdium avec un soufre 100 % d’origine agricole

Le risque que représente l’oïdium pour les vignes n’est plus à démontrer. Il est désormais possible de contrôler cette maladie grâce à une formulation de soufre performante, pratique et durable. WHISPER® est le premier soufre liquide d’origine agricole qui boucle la boucle !
Par DE SANGOSSE Le Lundi 10 janvier 2022
Partage

 Vous pouvez contrôler l’oïdium avec un soufre 100 % d’origine agricole
W

HISPER® le premier fongicide biocontrôle OAC

Comme un clin d’œil aux filières viticoles sous AOC, De Sangosse attribue à WHISPER® le qualificatif OAC pour Origine Agricole Contrôlée. L’origine vertueuse de ce fongicide de biocontrôle représente un atout dans le cadre des cahiers des charges des filières sous signe de qualité comme le bio, la certification HVE ou pour réduire son IFT. Les autres solutions de soufre contre l’oïdium sont composées de soufre d’origine minière ou pétrolière.

« L’origine agricole et locale interpelle les viticulteurs, explique Johanna Sigel, chef marché vigne De Sangosse. Le soufre est extrait en Allemagne dans les unités de fabrication de biogaz à partir de déchets agricoles et est formulé au nord de la France. »

Focus sur l’origine agricole de WHISPER®

Composée de soufre d’origine agricole, cette innovation est un bon exemple d’économie circulaire, en phase avec les attentes sociétales.
Pour faire 1 L de Whisper®, 1 tonne de déchets agricoles sont valorisés. Le process de fabrication de WHISPER® s’appuie en effet sur la valorisation des déchets agricole utilisés pour produire du biogaz.  Au cours de la fabrication, du sulfure d'hydrogène (H2S) est généré. Le soufre élémentaire est alors extrait de ce gaz à l'aide de bactéries puis formulé en produit liquide prêt à l'emploi pour protéger la vigne. 

Ses utilisateurs se déclarent satisfaits de son efficacité et de sa praticité

Commercialisé en France depuis 2 ans, WHISPER® a séduit ses utilisateurs pour son origine vertueuse mais aussi pour son efficacité et sa simplicité d’emploi.
 « J’ai choisi le biocontrôle WHISPER® pour sa formulation liquide car il est facile à manipuler et sans odeur, témoigne Thierry Martin, viticulteur dans le Muscadet au Domaine Martin Luneau. Je suis satisfait de ma première utilisation du WHISPER®. Il a été efficace, et il a bien résisté au lessivage. »
Cette aptitude à bien adhérer sur la feuille provient de sa formulation Thiobacter Activ®. Le produit est stable dans la cuve, se répartit de façon homogène sur la feuille. Il peut être mélangé avec tous les autres fongicides dans le cadre d’une stratégie de réduction des doses de produits conventionnels. Et le bidon se rince bien, car l’économie circulaire, c’est aussi le recyclage et la valorisation des emballages !  

Qualité de manipulation

  • Excellente compatibilité avec les spécialités fongicides du marché
  • Bon mélange en cuve
  • Peu d’odeur

Qualité d’application

  • Formulation sélective de la vigne
  • Excellente résistance au lessivage au vignoble
  • Bien visible sur les feuilles

Ainsi, WHISPER® a fait ses preuves pour la plus grande satisfaction des viticulteurs : la fierté de valoriser une filière vertueuse sans négliger le confort de travail !

  
WHISPER® est également distribué sous les marques Kashmir® et Auditorium®

Pour en savoir plus

WHISPER® - AMM n°2190499 –  Soufre 700 g/L – ®Marque déposée et Détenteur de l’AMM : DE SANGOSSE
P261 Eviter de respirer les vapeurs/brouillards P280 Porter des gants de protection/des lunettes de protection/des vêtements de protection P302+P352 En cas de contact avec la peau : laver abondamment à l’eau P333+P313 En cas d’irritation ou d’éruption cutanée : consulter un médecin P362+P364 Enlever les vêtements contaminés et les laver avant réutilisation P501 Eliminer le contenu/le récipient conformément à la règlementation locale/nationale SP1 Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. Eviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes. SPe3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d’eau  SPe3 Pour protéger les arthropodes non-cibles, respecter une zone non traitée de 20 mètres par rapport à la zone non cultivée adjacente SPe8 Pour protéger les abeilles et autres pollinisateurs, ne pas utiliser en présence d’abeilles et autre pollinisateurs, ne pas appliquer durant la période de floraison, ne pas appliquer lorsque les adventices en fleur sont présentes.

Sensibilisation cutanée (catégorie 1)
ATTENTION
H317 Peut provoquer une allergie cutanée
EUH401 Respecter les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement.

Précédent
Une stratégie efficace 100 % biocontrôle contre l’oïdium en vigne, c’est possible !
Suivant
Sécurisez le positionnement des fongicides et insecticides sur vigne
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé