Accueil / Commerce/Gestion / Paré d'albâtre, le double magnum 1982 de ce grand cru classé commercialisé 24 000 €
Paré d'albâtre, le double magnum 1982 de ce grand cru classé commercialisé 24 000 €
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Haut de gamme
Paré d'albâtre, le double magnum 1982 de ce grand cru classé commercialisé 24 000 €

Le château Ducru-Beaucaillou propose une série très limitée de coffrets oeuvres d'art pour ses doubles magnums du millésime 1982. Ce "beau caillou" est un hommage au terroir sur lequel se dresse le grand cru classé de Saint-Julien.
Par Olivier Bazalge Le 18 novembre 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Paré d'albâtre, le double magnum 1982 de ce grand cru classé commercialisé 24 000 €
Le 'beau caillou' couve un double magnum de 1982 - crédit photo : DR château Ducru-Beaucaillou
A

vin exceptionnel habillage exceptionnel. Dans la même veine que la cuvée anniversaire 1982 lancée par le château Dauzan, la célébration du millésime 1982 est également de mise au château Ducru-Beaucaillou, pour un hommage à l’année qui a rebattu les cartes de la critique de vin. « Passionné d’art contemporain et de design, Bruno-Eugène Borie, propriétaire vigneron du Château Ducru-Beaucaillou, a confié au designer Alain Ellouz, véritable orfèvre de la pierre et scénographe de la lumière, la création d’un sublime écrin pour un vin d’exception, le Château Ducru-Beaucaillou 1982 en double-magnum », annonce un communiqué.

DR

En série extrêmement limitée (33 exemplaires numérotés, dont 3 réservés au château), le grand cru classé de Saint-Julien va parer ce millésime iconique d’un habit de lumière et d’albâtre, le « beau caillou ». Pour cette série de double magnums de 1982, le château Ducru-Beaucaillou est allé au bout de l’idée du « beau caillou », sur lequel est implanté son vignoble, en enrobant la bouteille dans un coffret lumineux, à mi-chemin entre le galet et l’œuf.

Coffret exceptionnel

Ce coffret ‘Albâtre’, réalisé par l’atelier artisanal de l’artiste Alain Ellouz, a autant été pensé comme une sculpture que comme un écrin de mise en valeur du vin qu’il accompagne. « L’artiste su transformer l’albâtre, pierre lunaire et translucide mais au combien fragile et friable, en une pierre plus résistance que le granit », poursuit un communiqué. Doté d’effets lumineux, ce coffret révèle le travail de l’atelier qui a su transformer l’albâtre tendre en contenant résistant qui joue sur la capacité de cette roche à laisser diffuser le lumière.

Chaque pièce a été réalisée de manière unique, tel un galet massif enrobant et couvant chacun des exemplaires de ce millésime considéré parmi les meilleurs du siècle dernier à Bordeaux. Le système d’éclairage autonome (batterie rechargeable) intégré dispose d’un régulateur d’intensité et permet à l’objet de figurer à part entière dans la décoration d’un intérieur.

Annoncé à un prix minimum de vente au public à 24 000 € TTC, seuls quelques privilégiés pourront goûter à cet objet de collection.

DR

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé