Accueil / Oenologie / 10 000 m³ de bois à 4,6 millions € pour la tonnellerie François Frères
10 000 m³ de bois à 4,6 millions € pour la tonnellerie François Frères
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Enchères records
10 000 m³ de bois à 4,6 millions € pour la tonnellerie François Frères

François Frères a conforté son statut de gros acheteur de bois lors de la vente de Cérilly dans le Tronçais organisée par l’Office National des Forêts (ONF). De quoi alimenter la demande de vignerons en chêne de qualité.
Par Marion Bazireau Le 31 octobre 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
10 000 m³ de bois à 4,6 millions € pour la tonnellerie François Frères
Les futurs merrains au grain fin seront destinés à l’élevage de grands vins. - crédit photo : ONF
C

e 18 octobre, la tonnellerie François Frères annonce avoir confirmé sa position d’acheteur de premier rang de grumes de chênes.

« Lors de la célèbre vente de bois de Cérilly en forêt de Tronçais, organisée comme chaque année par l’Office National des Forêts (ONF), TFF Group et ses filiales SOGIBOIS et Tronçais Bois Merrains ont acquis 10 000 m3 de bois sur pied pour 4,6 millions d’euros, dont 1,1 million d’euros pour la plus belle parcelle de la vente, un lot de chênes âgés de plus de 200 ans » se félicite l’entreprise.

En une heure et demie, le montant total de la vente aux enchères s’est élevé à 15,5 millions d’euros. « Il s’agit de la vente la plus impressionnante depuis plusieurs dizaines d’années. Jamais les enchères n’étaient montées aussi haut » assure Bernard Gendre, directeur de Sogibois et de Tronçais Bois Merrains, conscient que les chênes bicentenaires, de l’héritage de Colbert et de Louis XIV sont de plus en plus rares. Heureusement, le travail de gestion et de préservation des forêts mené par l’ONF et les professionnels de la filière prépare la voie pour le renouvellement des futaies ».

Bonne récolte

Cette acquisition record est le prix à payer pour répondre à la forte demande des clients de la tonnellerie. « Le bon volume de récolte, notamment en Bourgogne, permet aux vignerons de commencer à reconstituer leurs stocks après un millésime 2021 historiquement bas. Ces futurs merrains au grain fin et aux qualités admirables vont leur permettre d’élever de grands vins » ajoute Max Gigandet, Directeur de la Tonnellerie François Frères.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (2)
Gnouf-Gnouf Le 06 novembre 2022 à 18:15:47
Louis XIV étant mort en 1715, les chênes ne sont pas bicentenaires mais tricentenaires !
Signaler ce contenu comme inapproprié
MG Le 04 novembre 2022 à 07:33:28
Un chêne bicentenaire fut planté sous Napoléon ou Louis XVIII. Colbert c'est le XVII éme siécle : c'est normale que les chênes bicentenaires plantés sous Louis XIV se fassent rare.
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé