Accueil / Commerce/Gestion / Les Champagne EPC lèvent 5,5 millions € pour atteindre 1 million cols
Les Champagne EPC lèvent 5,5 millions € pour atteindre 1 million cols
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Start-up
Les Champagne EPC lèvent 5,5 millions € pour atteindre 1 million cols

La jeune maison champenoise poursuit sa croissance en élargissant son tour de table à de nouveaux investisseurs à vocation long-termiste. L'objectif d'un million de bouteilles est annoncé dans les cinq ans.
Par Olivier Bazalge Le 16 septembre 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les Champagne EPC lèvent 5,5 millions € pour atteindre 1 million cols
'E Pluribus Champagnum' : devise et acronyme d'EPC. - crédit photo : EPC
D

epuis sa création en 2019, la maison EPC a misé sur le rajeunissement de l’image du Champagne grâce à une communication décalée, mais aussi simplifié l’approche de sa consommation en proposant le service en verre blida, tout en s’adressant ouvertement à une cible de 30-50 ans non-experte en vins. En 2022, la jeune maison de Champagne s’est fixé l’objectif d’atteindre les 300 000 bouteilles écoulées au sein de son réseau qui s’étale dans 300 points de vente en France et une trentaine de pays à l’export.

La maison EPC a également élargi sa gamme en lançant une marque de vins tranquilles à l’occasion de Wine Paris 2022, et acte à présent la poursuite de son grâce à une nouvelle levée de fonds de 5,5 millions € (M€). Seulement trois ans d’existence séparent ce nouveau tour de table de la 1ère levée de fonds d’1,5 M€, qui avait permis le lancement de la marque en 2019. Celle-ci a misé sur des partenariats avec des caves particulières et coopératives pour sécuriser ses approvisionnements. « Après avoir développé notre outil digital interne qui établit des modèles statistiques de notre clientèle grâce à l’intelligence artificielle, cette nouvelle levée de fonds marque une nouvelle étape dans la stratégie de développement. Nous allons encore développer la présence sur le marché français et accroître la présence de nos vins à l’export, en particulier aux Etats-Unis », détaille Clémentine Reyboubet, en charge de la communication pour la marque EPC.

Nouveau design

Les nouveaux investisseurs sont des ‘family-offices’, pour un profil d’actionnariat long-termiste, qui viennent s’ajouter aux investisseurs historiques Xavier Niel, Hervé Augustin (ex-PDG du Champagne Bollinger-Ayala) ou Cédric Siré (fondateur de l'agence Webedia). La stratégie de ventilation de cet apport de fonds va permettre d’étoffer l’équipe d’une vingtaine de salariés déjà présents, pour étendre la distribution en France et accéder au marché américain. « L’objectif affiché est d’atteindre le million de bouteilles commercialisées d’ici 5 ans et 50% du chiffre d'affaires réalisé à l'export, pour une gamme de 5 cuvées permanentes et 3 éditions limitées », appuie la communicante des champagnes EPC. La maison vise également le million de bouteilles de la nouvelle marque de vins rosés d'ici 5 ans. «Nous devons maintenir un taux de croissance très fort pour atteindre cet objectif», résume donc Clémentine Reyboubet.

La refonte de l’identité visuelle est également sur les rails. « Sur un marché très concurrentiel, le 1er design était défini pour être polarisant et avait atteint cet objectif, puisque les études nous montrent qu’il plaît à un consommateur sur deux. Il est à présent temps de mettre en place un design plus consensuel, plus apte à mettre en valeur la qualité de nos produits et séduire plus de consommateurs », reprend Clémentine Reyboubet. Les nouvelles étiquettes habilleront les bouteilles à compter du mois de novembre pour trouver ces nouveautés disponibles dans le réseau de distribution à compter de janvier 2023.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé