Accueil / Commerce/Gestion / Prix raboté à 1,99 € la bouteille de vin de Bordeaux chez Aldi
Prix raboté à 1,99 € la bouteille de vin de Bordeaux chez Aldi
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin

Foire aux vins
Prix raboté à 1,99 € la bouteille de vin de Bordeaux chez Aldi

L’inventeur du discount assume sa politique de très petits prix pour attirer les clients dans sa foire aux vins d’automne où les appellations bordelaises jouent les produits d’appel.
Par Alexandre Abellan Le 02 septembre 2022
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Prix raboté à 1,99 € la bouteille de vin de Bordeaux chez Aldi
« Aldi France met une nouvelle fois à l’honneur le patrimoine français en matière de terroir et de gastronomie » indique sans ciller un communiqué. - crédit photo : Aldi (rayon vins et spiritueux de Goussainville)
P

as de pudeur de gazelle chez Aldi : le positionnement discount est aussi assumé que revendiqué, avec une gamme de produits aux prix restant aussi attractifs pour les consommateurs que serrés pour les fournisseurs. En témoigne la foire aux vins d’automne démarrant ce mardi 6 septembre « jusqu’à l’épuisement des stocks » dans les 1 300 magasins français de l’enseigne : 59 % des 61 références de vins y affichent un prix inférieur à 5 euros. Et les Bordeaux y jouent le rôle de vins d’appel, avec 17 étiquettes sur 61. Hors promotion, la bouteille la moins chère du catalogue Aldi est la cuvée Peyrou du château Le Pré Du Marne, un bordeaux à 2,49 € la bouteille de millésime 2018 médaillée d’or à Mâcon et certifiée Haute Valeur Environnementale (HVE). Avec l’offre de 6 bouteilles pour le prix de 4, le château la Tuilerie descend à 1,99 €/col* le bordeaux 2021 médaillé d’or par Gilbert & Gaillard.

Pour atteindre ce niveau de prix plancher malgré certifications et médailles, « on achète un certain volume qui permet d’avoir des prix. Dans nos marges, nous ne sommes pas trop gourmands en toute honnêteté » explique à Vitisphere Roger Anthony, acheteur vins pour ALDI France, ajoutant que l’optimisation de la logistique en interne permet également de rogner sur les prix. « C’est comme ça, avec ces économies de bouts de chandelle, que l’on peut avoir des prix performants que l’on répercute à nos clients, qui viennent chez Aldi parce qu’ils savent qu’il y a un rapport qualité prix » indique Roger Anthony, pour qui « c’est l’ADN d’Aldi. Et je pense que notre modèle répond à la crise. Le discount a de l’avenir. »

Viticulteur à l’agonie

Évoquant des partenariats commerciaux tissés depuis 30 ans avec des vignerons, caves coopératives et négociants, Roger Anthony est convaincu qu’« il faut soutenir [le vignoble bordelais], faire des produits de qualité et valoriser ces vins » pour « arrêter de faire un bashing sur Bordeaux » qui pèse sur la pérennité du vignoble : « regardez en Médoc et Haut-Médoc, c’est là où il y a le plus de sinistrés, de viticulteurs qui sont à l’agonie, il n’y a pas d’autres mots. »

 

* : Suivis par château Malecourse à 2,05 €/col en Bergerac 2021 et Roc Pellegrine IGP Atlantique 2018 à 2,31 €/col.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (2)
VignerondeRions Le 07 septembre 2022 à 20:14:15
À 1.99 ? TTC nous sommes à 1.65 ? HT en rayon, partenariat de longue date ou pas, même à 55 hl/Ha c'est très en dessous du coût de revient. Ce Monsieur fait crever des gens pour obtenir un tel prix. C'est son choix et il l'assume. Il croit même qu'il y a un avenir a cela. Je suis désolé de le contredire mais quand il aura tué tout le monde ce n'est pas lui qui fera le vin... Qu'il lise le référentiel des coûts de la Chambre d'Agriculture. Ce Monsieur est responsable, avec sa stratégie de courte vue des suicides de Paysans
Signaler ce contenu comme inapproprié
Lolo-Ito Le 02 septembre 2022 à 11:51:57
Rien d'extraordinaire, on trouve ces prix-là toute l'année sur plusieurs vins et chez Aldi aussi, un Bordeaux ne vaut pas plus
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé