Accueil / Commerce/Gestion / Les vins Haussmann arrivent en Côtes-du-Rhône Villages avec l'objectif de 500 000 cols/an

Nouvelle étiquette
Les vins Haussmann arrivent en Côtes-du-Rhône Villages avec l'objectif de 500 000 cols/an

Venant de signer un contrat triennal avec la cave coopérative Vinsobraise, le négociant bordelais compte s'implanter durablement et compléter sa gamme déjà présente en Languedoc et Provence. Avant de viser le Beaujolais.
Par Alexandre Abellan Le 21 janvier 2022
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les vins Haussmann arrivent en Côtes-du-Rhône Villages avec l'objectif de 500 000 cols/an
La nouvelle étiquette sera mise en marché courant février 2022. - crédit photo : LVI
Q

ui a dit que les vins rouges d’appellation ne constituent pas un investissement d’avenir ? Pas Pierre-Jean Larraqué, le président du négoce Larraqué Vins International (LVI, basé à Saint-André de Cubzac en Gironde), qui vient de signer un contrat triennal d’approvisionnement avec la cave coopérative Vinsobraise (202 adhérents pour 1 800 hectares de vignes dans le Rhône) pour assurer le lancement de son premier vin en appellation : Côtes-du-Rhône Villages : Haussmann Baron Eugène, disponible ce premier février. « Aujourd’hui, la part de marché des rouges est très importante. Nos consommateurs ont confiance dans notre marque. Aujourd’hui, je ne vois pas pourquoi nous ne réussirions pas en Côtes-du-Rhône Villages » estime Pierre-Jean Larraqué, qui vise à terme 500 000 cols/an de cette AOC pour étoffer l’empreinte de sa marque.

Née en 2009, la gamme de vins Famille Haussmann représente 4,2 millions de cols dans le paysage des marques françaises de vin (avec 2,1 millions de bouteilles de Pays d’Oc IGP, 1,8 million de cols en Bordeaux Supérieur et 330 000 flacons de Provence). Visant 6 millions de cols d’ici deux à trois ans*, cette nouvelle marque s’appuie sur des contrats triennaux passés en direct avec des caves coopératives. Dont la Vinsobraise, mais aussi la cave de l’Ormarine en Languedoc-Roussillon (pour les vins By Haussmann en IGP Pays d’Oc), la cave des Vignerons Londais en Provence (pour H Haussmann AOC Côtes de Provence Rosé) et surtout UniVitis (avec un contrat de 5 ans signé en juillet 2021).

Une marque forte est multi-AOC

Assurant un approvisionnement encadré en prix et en volume (« nous sommes vignerons sur pas mal d’hectares (avec 6 châteaux pour 222 hectares), nous ne voudrions pas faire ce que nous n’aimerions pas que l’on nous fasse » souligne Pierre-Jean Larraqué), ces accords permettent aussi au négociant de piloter les profils produits de chaque cuvée (« on s’adapte aux besoins des consommateurs »). Se développant hors-Bordeaux, le négociant souhaite désormais compléter sa gamme Haussmann avec des vins du Beaujolais. « Une marque forte est multi-AOC » souligne Pierre-Jean Larraqué, qui note que si « les rouges restent des éléments moteurs, nos sujets de développement sont en blancs, en rosé et en BIB ».

 

* : Avec l'ouverture prévue de nouveaux marchés, notamment en Allemagne et en Grande-Bretagne.

 

Signés ce 13 janvier à la patinoire Bordeaux Mériadeck (LVI étant Sponsor de l’équipe de hockey des Boxers de Bordeaux), les contrats triennaux de LVI réunissaient (en partant de la gauche) : Yvan Foury (LVI), Ludovic Schauss (Vinsobraise), Claude Boudamani (LVI), Lilian Dezanet (Vinsobraise), Denis Carretier (Cave d’Olonzac), Pierre Jean Larraqué & Capucine Mathieu-Larraqué (LVI), Mikaël Cousinet (UniVitis), François de Canson & Éric Dusfourd (Cave des Vignerons Londais), Grégory Farras & Cyril Payon (Cave de l’Ormarine) et Dominique Block (LVI).

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé