Accueil / Commerce/Gestion / Les vignerons de Pézenas impatients de lever le rideau sur leur appellation

Languedoc
Les vignerons de Pézenas impatients de lever le rideau sur leur appellation

La dénomination géographique complémentaire veut lancer l'an prochain son dossier d'AOC. Appelés en renfort, Molière et Boby Lapointe cautionnent.
Par Alexandre Abellan Le 16 novembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les vignerons de Pézenas impatients de lever le rideau sur leur appellation
Produisant annuellement 6 000 hectolitres de vin, l’AOP Languedoc Pézenas recense 200 hectares de vignobles revendiqués. - crédit photo : Olivier Lebaron (Syndicat Terroir Pézenas)
l

« Nous sommes en ascension et à la recherche d’appellation » pose Jacques Bilhac, le président du Syndicat Terroir Pézenas, qui vient de tenir les États Généraux de l'AOP Languedoc Pézenas ces lundi 8 et mardi 9 novembre. Réunissant des élus locaux, des institutionnels, des cavistes, des restaurateurs et des producteurs… Au cœur de ce séminaire de réflexion : la préparation au passage en AOC de la DGC (Dénomination Géographique Complémentaire, obtenue en 2006). « Nous nous mettons en ordre pour recevoir une commission d’enquête en 2023, on espère » indique Jacques Bilhac.

Le président du syndicat viticole souligne que le passage à l’AOP Pézenas permettrait une protection plus efficace du nom et ouvrirait de nouveaux leviers financiers pour des opérations de promotion. Sachant que « nous ne souhaitons pas nous émanciper de l’Organisme de Défense et de Gestion (ODG) de l’AOP Languedoc (auquel nous sommes rattachés). Nous chercherons toujours la mutualisation des moyens » précise Jacques Bilhac.

SCIC

Ayant reçu le soutien des élus locaux, le projet d’AOP s’accompagne d’un projet de simplification des échanges entre le syndicat viticole et les collectivités. Il faut dire que l’aire d’appellation Pézenas recoupe quinze communes, avec quatre cantons, trois arrondissements, deux communautés de commune et une agglomération. « Il est complexe de discuter et de monter un projet sur tout le territoire » rapporte Jacques Bilhac, qui espère trouver des solutions dans la création d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), qui fédérerait tous les acteurs institutionnels pour simplifier les échanges.

2022 s’annonce donc fourni en travail syndical pour les vignerons de Pézenas. L’année sera également célébrée par le lancement de deux cuvées ambassadrices, marquant les 400 ans de la naissance du dramaturge Molière (le comédien ayant marqué l’histoire de la ville par ses séjours) et de l’auteur-interprète Boby Lapointe dont on fêtera 100 ans naissance (et 50 ans de la disparition). Ces deux cuvées ont été sélectionnées au terme d’une dégustation à l’aveugle ce mardi 9 novembre.

Séminaire de motivation

Véritable « séminaire de motivation », ces « états généraux seront reconduits chaque année jusqu’à l’obtention de l’AOC » indique Jacques Bilhac.


 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé