LE FIL

Nouvelle direction

Stéphanie Sinoquet dirige les AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur

Vendredi 08 octobre 2021 par Alexandre Abellan

Stéphanie Sinoquet a pris ses fonctions ce lundi 4 octobre.
Stéphanie Sinoquet a pris ses fonctions ce lundi 4 octobre. - crédit photo : Planète Bordeaux
L’experte marketing des vins bordelais rejoint le syndicat pour accentuer la valorisation et le repositionnement de l’appellation régionale.

Stéphanie Sinoquet prend la direction du syndicat des AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur, qui pèse pour la moitié du vignoble bordelais avec sept AOC*. Stéphanie Sinoquet succède à Florian Reyne, qui était le délégué général de Planète Bordeaux depuis 2013 (après avoir été depuis 2005 le responsable du service technique de la maison des Bordeaux). Les raisons de ce départ ne sont pas communiquées par les parties.

Stéphanie Sinoquet est une experte des vins de Bordeaux, ayant assuré depuis 2012 le suivi des marchés français et belges pour le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB). Elle y a notamment porté l'idée de Saint-Vincent en 2019, une tournée des points de vente français par des opérateurs girondins (se déclinant également par groupes d’AOC). Elle a précédemment travaillé comme cheffe de ventes et de produits pour des groupes internationaux (Unilever dans l’agroalimentaire et SC Johnson dans les produits d’entretien), elle a également été la responsable marketing des formations de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux (CCI 33).

4 priorités

Alors que les vins de Bordeaux connaissent des difficultés commerciales chroniques et que gestion de la petite vendange 2021 s’annonce déjà compliquée, Stéphanie Sinoquet aura pour feuille de route les axes prioritaires entérinés par l’Organisme de Défense et de Gestion (ODG). Ces quatre priorités sont « l’amélioration de la compétitivité des entreprises par une stabilisation des rendements (sans toutefois compromettre la qualité des produits), travailler sur la qualité des produits pour parfaire le positionnement des appellations (dans un univers économique très concurrentiel), impliquer les vignerons dans la promotion directe de leurs produits (et renforcer les synergies avec le CIVB et les différents groupes organiques) et repenser l’image des AOC, la visibilité et la stratégie oenotouristique (avec notamment la réhabilitation du site Planète Bordeaux) ».

« Si la situation actuelle reste extrêmement compliquée, gardons espoir ! Les indicateurs économiques s’améliorent et les marchés semblent redémarrer. Nous ne devrions pas tarder à percevoir une amélioration et une augmentation significative des prix de nos AOC » indique dans un communiqué Stéphane Gabard, réélu président de l’ODG ce 31 août.
 

 

* : Soit les appellations Bordeaux blanc, Bordeaux Supérieur blanc, Bordeaux rosé, Bordeaux clairet, Bordeaux rouge, Bordeaux Supérieur rouge et Crémant de Bordeaux. Ainsi que l'Indication Géographique Fine Bordeaux.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé