Accueil / Viticulture / La cave d'Héraclès invite les citoyens à investir dans l'installation de panneaux photovoltaïques

Gard
La cave d'Héraclès invite les citoyens à investir dans l'installation de panneaux photovoltaïques

Avec l'association gardoise Actte, « le Temple du vin bio » lance une campagne d'investissement citoyen pour financer la pose et la maintenance de 2 000 m² de panneaux photovoltaïques sur le toit de sa cave.
Par Marion Bazireau Le 04 octobre 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La cave d'Héraclès invite les citoyens à investir dans l'installation de panneaux photovoltaïques
Les panneaux photovoltaïques produiront jusqu’à 355 kilo-watts par an, la moitié de la consommation de la cave et l’équivalent de celle de 340 personnes. - crédit photo : Cave d'Héraclès
D

’ici l’été 2022, les 2 000 m² de la partie ovoïde de la toiture du « Temple du vin bio », la coopérative d’Héraclès à Codognan (30) seront recouverts de panneaux photovoltaïques capables de produire jusqu’à 355 kilo-watts par an, la moitié de la consommation de la cave et l’équivalent de celle de 340 personnes.

« Cela participera un peu plus à diminuer notre empreinte environnementale » se réjouit Frédéric Saccoman, directeur d’Héraclès.

Nous avons choisi l’éthique

Disposant déjà du permis de construire, la cave aurait pu conduire ce projet dans son coin, via un prêt bancaire. « Nous avons choisi l’éthique, plutôt que la rentabilité, en décidant en assemblée générale de nous associer à l’association gardoise Actte, « accélérateur citoyen pour un territoire en transition énergétique » et de lancer une campagne d’investissement citoyen » complète Jean-Fred Coste, président.

Rentabilité de 2 à 3%

En pratique, Héraclès va louer sa toiture à Accte. Cette dernière va coordonner la pose des panneaux, leur raccordement, vendre sa production à Enercoop, et assurer la maintenance des équipements. « Ce processus est testé et approuvé depuis 2018 à Aubais, en rassemblant 273 citoyens investisseurs et un taux de rentabilité avoisinant les 2 voire 3 % » assure Christian Mercier, membre du collectif « Les Survoltés » à l’origine de la création d’Actte.

Après avoir ouvert une souscription en ligne, les partenaires organisent une réunion publique pour présenter le projet ce jeudi 14 octobre, à 18 heures, dans la salle de la République, à Vergèze.

De son expérience, Christian Mercier sait que beaucoup de gens investissent symboliquement au nom de leurs enfants voire de leurs petits-enfants. « Nous espérons aller chercher 30 à 40 % de fonds privés jusqu’en mars, pour un investissement global compris entre 350 et 420 000€ » poursuit-il.

Une personne, une voix

Citoyens et collectivités publiques peuvent prendre part au projet en optant pour une classique part sociale, avec un versement minimum de 100 €, donnant accès au droit de vote à l’Assemblée Générale selon le principe « 1 personne = 1 voix », peu importe le montant investi.

S’ils détiennent au moins une part sociale, ils peuvent aussi choisir le compte courant d'associé, qui permet de rémunérer les investisseurs dès la première année, qu’il y ait ou non des bénéfices.

Dans son rôle de bureau d’étude, Enercoop est pour l’heure en train d’étudier les offres de plusieurs entreprises, en privilégiant le local. Les vignerons réservent quant à eux une petite surprise à ceux qui souscriront de manière précoce.

 

Le visionnage de cette vidéo est susceptible d'entraîner un dépôt de cookies de la part de l'opérateur de la plate-forme vidéo vers laquelle vous serez dirigé(e). Compte-tenu du refus du dépôt de cookies que vous avez exprimé, afin de respecter votre choix, nous avons bloqué la lecture de cette vidéo. Si vous souhaitez continuer et lire la vidéo, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.
Lire la vidéo

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé