Accueil / Commerce/Gestion / Le WSET accueille un nombre record d'étudiants, malgré la suspension chinoise

Formation vins et spiritueux
Le WSET accueille un nombre record d'étudiants, malgré la suspension chinoise

Le programme privé de formations annonce avoir accueilli un nombre record d'étudiants pour l'année scolaire 2020-2021, porté par une forte croissance aux États-Unis, et malgré la suspension de ses opérations en Chine.
Par Natalie Wang (Vinojoy) Le 28 septembre 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le WSET accueille un nombre record d'étudiants, malgré la suspension chinoise
L

e Wine & Spirit Education Trust (WSET), le plus organisme de formation dans le domaine du vin, des spiritueux et du saké au monde, a annoncé qu’au total, 108 584 étudiants ont suivi une formation WSET par l’intermédiaire de son réseau international de formateurs. Soit une augmentation de 12 % par rapport à 2019/20 et un nombre supérieur à son précédent record de 108 529 candidats en 2018/19, année de ses 50 ans. Seule ombre au tableau, en Chine, un marché important pour le WSET, celui-ci n'a toujours pas été autorisé à reprendre ses activités, huit mois après leur suspension.

En janvier, le WSET a été contraint de suspendre ses activités en raison de son statut d'ONG étrangère. Par conséquent, la Chine est passée au quatrième rang des plus grands marchés pour le WSET, alors qu'elle se classait troisième l'année précédente. La région d’Asie-Pacifique s'est tout de même bien comportée, avec une croissance de 4 % ; elle représente 31 % de l'activité totale du WSET. L'Australie, Hong Kong (Chine), Singapour, la Corée du Sud et Taiwan (Chine) – tous figurant au top 10 du WSET – ont affiché une bonne croissance.

 La France se classe dans le top 3

Globalement, dans un contexte de pandémie mondiale qui perdure, le nombre de candidats a augmenté pour toutes les formations axées sur le vin par rapport à l'année précédente. Les cours du WSET dédiés aux spiritueux ont atteint un nouveau pic, avec plus de 9 000 étudiants suivant une formation sur les spiritueux pour la première fois. Au cours de cette période, 15 % des candidats ont suivi des cours par le biais des services en ligne proposés par le WSET et 17 % de l’ensemble des candidats ont passé leur examen à distance sous surveillance. Les États-Unis restent le plus grand marché du WSET, enregistrant plus de 20 000 candidats et affichant une croissance de 23 % par rapport à l'année scolaire précédente. La région Europe, Moyen-Orient et Afrique a également connu une forte progression avec une hausse de 17 % des étudiants, représentant 43% des inscriptions mondiales.

Pour la première fois, la France est devenue l’un des trois premiers marchés, avec des inscriptions en hausse de 102 % par rapport à l'année précédente, le nombre de candidats s’élevant à 11 800. En outre, 9 %  des examens dans le monde ont été passés en langue française. La WSET School London, l'école phare du WSET, a également enregistré de bons résultats au cours de cette période, avec une augmentation de 42 % du nombre de candidats par rapport à l'année précédente.

Le réseau continue de s’étendre

La disponibilité des cours du WSET a continué de croître en 2020/21, avec 48 nouveaux prestataires dispensant des formations pour la première fois, dont un nouveau marché, le Luxembourg. Le WSET a également enregistré trois nouveaux centres habilités à dispenser ses diplômes, deux d’entre eux aux États-Unis (The Texas Wine School à Houston et The Wine & Spirit Archive à Portland, Oregon) et un en France (le WiSP à Paris). Le WSET compte désormais 37 prestataires de formations dans 21 pays qui proposent le prestigieux diplôme de niveau 4 en vins.

« C'est en toute humilité que je constate que, grâce au dévouement et au soutien de notre réseau mondial de formateurs, le nombre de personnes ayant pu suivre une formation WSET en une seule année a atteint un niveau record », a déclaré le directeur général du WSET, Ian Harris. « Je suis également extrêmement fier du fait que nous ayons pu aider plus de 3 000 étudiants, principalement issus d’un secteur CHR en difficulté à travers le monde, à suivre une formation WSET grâce à des programmes caritatifs en collaboration avec plusieurs de nos entreprises partenaires ». Et de conclure : « L'impact continu de la pandémie mondiale, conjugué à d'autres facteurs externes, a soulevé de nombreux défis et mis en évidence les domaines de notre activité sur lesquels nous devons nous focaliser dans les mois à venir afin de garantir le meilleur service client possible à nos prestataires de formation et à nos étudiants dans le monde entier ».

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé