LE FIL

Formats novateurs et éco-responsabilité

Les tendances du marché belge vues par la foire aux vins Delhaize

Lundi 27 septembre 2021 par Sharon Nagel

Parmi les plus grands défis pour la catégorie vins dans les mois à venir, Delhaize cite la problématique des récoltes en Europe cette année en termes d’approvisionnements
Parmi les plus grands défis pour la catégorie vins dans les mois à venir, Delhaize cite la problématique des récoltes en Europe cette année en termes d’approvisionnements - crédit photo : Delhaize
Les foires aux vins ne sont pas le seul apanage des distributeurs français. Leurs homologues outre-Quiévrain profitent de l’automne pour lancer de nouvelles références et faire le point sur les grandes tendances du marché.

Du 23 septembre au 20 octobre, l’enseigne belge Delhaize organise son « Salon des Vins », une sélection de plus de 200 cuvées où le distributeur poursuivra sa démarche « Combiner les yeux fermés ». Depuis la crise, et l’application de mesures sanitaires, les Belges sont beaucoup restés à la maison et ont retrouvé une passion pour la cuisine à domicile. « Les recettes présentées avec les vins de la sélection ont été massivement recherchées sur le site Delhaize », note l’enseigne suite à la foire aux vins 2020, d’où la reconduction de l’initiative cette année. Mais en dehors de l’accent mis sur les alliances mets et vins, ce sont les formats novateurs qui signent la rentrée 2021 dans les magasins Delhaize.

Dans un contexte marqué par un boom des ventes de vins en Belgique (lire l’encadré), le distributeur s’engouffre dans une tendance chez les Belges à varier les contenants. A commencer par les bag-in-box, dont les ventes chez Delhaize s’inscrivent en hausse cette année de plus de 15 % par rapport à l’an dernier, déjà caractérisé par une très forte augmentation. Pour répondre à cette demande, l’enseigne a augmenté de 5 % la capacité de production de son site d’embouteillage. « Cette nouvelle augmentation par rapport à une bonne année précédente est principalement due aux nouveaux lancements et aux ventes de bag-in-box », note le distributeur.

La responsabilité sociétale et environnementale en fer de lance

Les petits formats ont également le vent en poupe, avec plus de 150 000 petites bouteilles vendues cette année. Dans le même temps, les contenants plus originaux se multiplient. C’est le cas des poches qui s’imposent de plus en plus, avec plus de 400 000 unités vendues cette année. Delhaize entend promouvoir ce format en commercialisant, entre autres, un Côtes de Provence rosé en poche, pour jouer sur « l’effet de sur-valorisation ». Mais la grande nouveauté cette année en matière de packaging porte sur la bouteille en carton recyclé, qui fait son apparition avec un nouveau vin espagnol, « Planet B », à la fois végétalien et biologique. La bouteille ne pèse que 83 grammes, soit cinq fois moins qu’une bouteille en verre classique. En dehors de faciliter le transport, ce nouveau packaging présente une empreinte carbone qui a séduit le distributeur. « L’empreinte carbone de cette bouteille, fabriquée à partir de carton recyclé sans produits chimiques, est six fois inférieure (84 %) à celle d’une bouteille en verre. L’empreinte eau est également au moins quatre fois inférieure à celle du verre ».

Delhaize affiche un autre aspect de son engagement environnemental à travers une référence portugaise présente en foire aux vins : la marque « Altano Rewilding ». Il s’agit d’un assemblage classique du Douro, mais dont les ventes contribuent à la préservation de la vallée de Côa au Portugal, avec comme but d’améliorer un corridor faunique de 120 000 hectares en restaurant les habitats naturels d’espèces animales importantes, ainsi qu’en soutenant le développement d’entreprises locales durables. Conjuguée à sa promotion des différentes boissons sans alcool, cette initiative souligne la volonté de l’enseigne d’intensifier ses efforts en faveur de la responsabilité sociétale et environnementale.

 

Hausse généralisée des ventes de vins en Belgique

Des chiffres Nielsen dévoilés par l’enseigne Carrefour Belgique, dont la foire aux vins court du 15 septembre au 4 octobre, montrent que les Belges ont augmenté leur consommation de vins de tous types entre le 1er août 2020 et le 31 juillet 2021. La hausse des ventes est généralisée à l’ensemble des enseignes de la grande distribution, avec des gains de 10 % pour les ventes de vins rouges (48 % des ventes), +8 % pour les blancs (35%) et 10 % pour les rosés (17 %). Le Champagne fait un bond de 30 % tandis que le Prosecco affiche une progression de 21 %. En termes d’origines, Delhaize voit l’Australie et l’Espagne comme les grands gagnants de parts de marché dans toutes les couleurs dans ses magasins, alors qu’en rouge, l’Argentine et le Chili avancent plus particulièrement. Pour les blancs, la France est bien placée avec des gains pour le Rhône, Bordeaux et l’Alsace. Enfin, en rosé, l’Argentine, la Grèce, la Loire et l’Alsace enregistrent des gains de parts de marché, les ventes globales de rosé ayant progressé chez Delhaize, malgré une météorologie plutôt maussade l’été dernier et sans doute grâce à la désaisonnalisation accrue de sa consommation.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé