LE FIL

Quintet inédit

5 premiers crus classés assemblent leurs vins pour renforcer l’attractivité de Sauternes

Samedi 25 septembre 2021 par Alexandre Abellan

Le projet réunit Vincent Labergère (château Rayne Vigneau), Thomas Dejean (château Rabaud Promis), Laure de Lambert Compeyrot (château Sigalas Rabaud), Michel Aguirre (château La Tour Blanche) et Vincent Cruège (château Lafaurie-Peyraguey).
Le projet réunit Vincent Labergère (château Rayne Vigneau), Thomas Dejean (château Rabaud Promis), Laure de Lambert Compeyrot (château Sigalas Rabaud), Michel Aguirre (château La Tour Blanche) et Vincent Cruège (château Lafaurie-Peyraguey). - crédit photo : DR
Sortant des sentiers battus, cinq châteaux font l’évènement commercial avec une caisse limitée unissant leurs vins en une seule bouteille. Mais aussi des portes ouvertes et animations touristiques communes.

Voisins sur la commune de Bommes les cinq premiers crus classés en 1855 que sont les châteaux Lafaurie-Peyraguey, Rabaud-Promis, Rayne Vigneau, Sigalas Rabaud et La Tour Blanche se réunissent en un flacon de vin liquoreux (constitué de 20 % de chaque cru du même millésime) et un coffret (à cet assemblage inédit s’ajoute une bouteille de chaque domaine sur ce millésime). Mis en marché ce 22 septembre par la place de Bordeaux (au prix de vente public de 432 € TTC), le coffret limité "5+" millésime 2017 des cinq étoiles de Sauternes suscite un fort intérêt du négoce rapporte Laure de Lambert Compeyrot, la directrice générale du Château Sigalas-Rabaud (14 ha) : « c’est une pièce de collection, avec un vin de célébration qui répond aux demandes des marchands avant les fêtes de noël ».

Avec 1 300 exemplaires (soit quasiment 7 000 bouteilles), ce coffret se veut aussi « rare » qu’« extraordinaire » indique Vincent Labergère, le directeur du château Rayne Vigneau (84 hectares). Réunissant les vins de cinq premiers grands crus classés (sur 11 à Sauternes), cette initiative est née de rencontres et d’envies partagées : « Sauternes a la réputation de trop jouer solo, chacun de son côté. On a voulu montrer qu’à Sauternes on est capable d’avancer ensemble, alors que chacun de nous a les mêmes clients, les mêmes intérêts économiques et les mêmes produits » souligne Vincent Labergère.

Union de personnalités

En bouteille, cette union se veut une addition et non une dilution. Dans la cuvée "5+", « on se retrouve chacun de nos vins dans cet assemblage. Chacun a sa personnalité et ses critères : le fruit, la minéralité, le velouté… » indique Laure de Lambert Compeyrot. « Chaque instant de l’assemblage a été incroyable. De base nous avons fait 20 % de chaque vin et l’évidence est apparue : ça suffisait » renchérit Vincent Labergère.

Née à la suite d’une mise en marché commune en primeur pour créer un évènement Sauternes, le quintet continue de chercher à attirer l’attention sur l’appellation. A commencer par la place de Bordeaux « Le but du coffret est de montrer [aux négociants] que Sauternes est un produit qui génère de l’envie et du business » pointe Vincent Labergère.

Œnotourisme

Ayant enclenché un travail collectif, ces propriétés se retrouvent pour des portes ouvertes communes ces 25 et 26 septembre. Parmi les animations proposées se trouvent des offres transversales, comme une promenade en trottinettes sur les vignobles des cinq grands crus classés.

 

 

La cuvée 5+ réunit dans une bouteille un cinquième de chacun des premiers grands crus classés participants.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé