LE FIL

Alsace

Wolfberger se met doucement aux vins sans sulfites ajoutés

Lundi 20 septembre 2021 par Christophe Reibel

Baptisée expression, la cuvée est un brut nature à plus d'un titre : étant sans sulfites ajoutés et sans dosage.
Baptisée expression, la cuvée est un brut nature à plus d'un titre : étant sans sulfites ajoutés et sans dosage. - crédit photo : Wolfberger
La coopérative alsacienne Wolfberger rejoint le cercle des opérateurs qui proposent des vins vinifiés sans soufre avec son crémant Expression brut nature non dosé millésimé 2018. Mais en produire des volumes n’est pas la priorité.

« Les signaux que nous envoie le marché pour ce type de vins sont faibles. Dans un premier temps, c’est l’équipe technique qui a souhaité expérimenter ce mode de vinification » confie Fabien Cnapelynck, responsable des ventes particuliers chez Wolfberger. Cet effervescent à 12,1 % d’alcool et moins de 0,5 g de sucre pour 3,20 g d’acidité totale a été élaboré avec des vendanges fraîches (matinales) de raisins auxerrois titrant entre 10,5 et 11° de potentiel alcoolique.

Emilie Lejour, œnologue, détaille : « une dose de 1 g/hl de levure Saccharomyces a assuré la bioprotection de la cuvée. Le moût a été clarifié à moins de 50 NTU par flottation. Un levain a lancé la fermentation en cuves bien pleines. Ce vin a fait sa malo avec des bactéries sélectionnés afin d’obtenir une stabilité la plus parfaite possible ». Ce crémant est resté sur lies totales avant soutirage moins de trois mois après qu’il ait terminé de fermenter. Il a passé vingt-quatre mois sur lattes et a subi une dégustation d’étape en février 2020. Il a été dégorgé à l’été 2021 et bouché avec un obturateur peu perméable à l’oxygène.

Des essais en vins tranquilles

La cuvée Expression a été médaillée d’or aux Effervescents du monde et d’argent aux Vinalies nationales 2020. Elle a été tirée à 13 000 bouteilles sensées être proposées à un prix indicatif de 11,60 €. « Pour l’heure, ce sont les particuliers et les restaurateurs qui font part de leur intérêt pour ce crémant. Il occupe une niche. Mais elle est peut-être à l’aube de grandir » indique Fabien Cnapelynck. Ce crémant est aujourd’hui le seul vin sans sulfites ajoutés de l’entreprise. Des essais ont cependant ont lieu sur sylvaner, riesling et pinot gris. « Ces vins n’affichaient pas encore l’expression aromatique souhaitée. Ils n’ont donc pas été mis en marché. De nouveaux essais doivent être menés cette année. Nous avons le temps. Nous ne sommes pas sous pression » précise Emilie Lejour.

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé