LE FIL

Tou'roule

Un outil pour sauver la vie de dizaines d’agriculteurs et viticulteurs

Mercredi 18 août 2021 par Marion Bazireau

Oriane Burtscher et Eliot Dupré aimeraient proposer « Tou’roule » à la location, pour 5€ par mois par boîtier et 2€ pour chaque récepteur.
Oriane Burtscher et Eliot Dupré aimeraient proposer « Tou’roule » à la location, pour 5€ par mois par boîtier et 2€ pour chaque récepteur. - crédit photo : Make It Agri 2021
Deux étudiants de Bordeaux Sciences Agro ont mis au moins un ingénieux système adapté à un grand nombre de tracteurs et machines alliant arrêt d’urgence et balise de détresse.

Arrivés troisièmes au concours Make It Agri 2021, les étudiants Oriane Burtscher et Eliot Dupré ont développé un outil qui pourrait sauver de nombreuses vies.

Actuellement en deuxième année d’ingénieur à Bordeaux Sciences Agro, spécialisés dans le numérique pour l’agriculture, ils planchent sur « Tou’roule », un hybride entre système d’arrêt d’urgence et balise de détresse.

La Mutuelle Sociale Agricole (MSA) recense chaque année plus de 150 décès. « Les accidents liés aux machines se placent en première position et près de 20% sont dus à des chutes » a expliqué l’étudiante aux juges du concours lors du pitch final. « Malgré l’essor de nouvelles technologies et la multiplication des normes de sécurité, la tendance ne baisse pas. »

Un boîtier sur l’agriculteur, des récepteurs sur ses machines

Tou’roule s’adapte sur un très grand nombre de machines et est très simple d’utilisation. L’agriculteur dispose d’un boîtier doté d’un bouton d’arrêt d’urgence qu’il garde dans sa poche. S’il appuie dessus, il coupe le moteur de son tracteur ou de tout équipement pourvu d’un récepteur spécifique.

Même chose s’il chute. « L’agriculteur a alors une minute pour réappuyer sur le boîtier. Sans action de sa part dans la minute, un SMS d’alerte incluant son positionnement GPS est envoyé au numéro de son choix. Le système prévient également les secours » ont détaillé les étudiants.

L’agriculteur peut aussi marteler le bouton en cas de malaise ou de situation de détresse pour déclencher l’alerte.

Avant de proposer « Tou’roule » à la location, pour 5€ par mois par boîtier et 2€ pour chaque récepteur, Oriane Burtscher et Eliot Dupré veulent notamment améliorer l’autonomie de leurs batteries. 

 

Le visionnage de cette vidéo est susceptible d'entraîner un dépôt de cookies de la part de l'opérateur de la plate-forme vidéo vers laquelle vous serez dirigé(e). Compte-tenu du refus du dépôt de cookies que vous avez exprimé, afin de respecter votre choix, nous avons bloqué la lecture de cette vidéo. Si vous souhaitez continuer et lire la vidéo, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé