LE FIL

Confrérie bacchique

Christophe Juarez commande l’ordre des Coteaux de Champagne

Samedi 14 août 2021 par Alexandre Abellan

« C’est la première fois qu’un homme issu de la Coopération prend les hautes fonctions de la Confrérie » souligne un communiqué.
« C’est la première fois qu’un homme issu de la Coopération prend les hautes fonctions de la Confrérie » souligne un communiqué. - crédit photo : Ordre des Coteaux de Champagne
Devenant le premier représentant de la coopération à obtenir ce titre, le directeur général des champagnes Nicolas Feuillatte prend la suite de Bruno Paillard pour faire rayonner l'appellation effervescente.

Directeur général du Centre Vinicole-Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF), Christophe Juarez vient de prendre le titre et les fonctions de commandeur de l’Ordre des Coteaux de Champagne. Succédant au PDG du groupe Lanson-BCC (champagnes Chanoine Frères, Philipponnat, de Venoge…), Bruno Paillard (également à la tête de la maison éponyme basée à Reims), Christophe Juarez est à la fois le dix-huitième commandeur de la confrérie champenoise et le premier représentant du monde coopératif à l’occuper.

« Désigner un membre du vignoble n’est pas anodin. C’est un signe fort de concorde et de dialogue au sein de notre filière » indique dans un communiqué Christophe Juarez. Ayant rejoint le groupe CV-CNF en mai 2017, Christophe Juarez a d’abord œuvré pour les cosmétiques et parfums de luxe (Cartier, Chanel, L’Oréal…) avant de rejoindre la filière des vins et spiritueux (d’abord à Chablis avec la maison Laroche, intégrée à AdVini, puis à Cognac, avec la maison H. Mounier). Également auteur, il a signé il y a dix ans un livre, France, ton vin est dans le rouge, où il alertait la filière française sur le risque d’être dépassée et cornérisée à l’export. « Le métier a beaucoup de mal à accepter son côté structuré, industriel et prévisible. Il préfère jouer sur la corde sensible de la main de l'homme - les petites cagettes des vendangeurs, le tri manuel de la récolte, le soutirage à la bougie... » écrivait  Christophe Juarez, notant qu’« il y a une science très aboutie de la toile d'araignée dans les chais ».

Rayonnement de l’appellation

L’Ordre des Coteaux de Champagne fait remonter sa création à 1656, avec « le rôle de faire rayonner les vins de Champagne, leurs spécificités et diversités, leurs modes de consommation et tout ce qui concourt à leur notoriété et à leur image ». Prévoyant la relance de ses dîners après des mois de suspension lié à la crise covid, la confrérie annonce un chapitre ce samedi 9 octobre au palais du Tau à Reims.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé