LE FIL

Cépages et coup de jeune

Les vins de France se positionnent sur les cocktails

Jeudi 24 juin 2021 par Alexandre Abellan

Qu’ils soient déclinés en cocktails ou non, ne les appelez plus VSIG (Vins Sans Indication Géographiques), mais VDF (Vins De France).
Qu’ils soient déclinés en cocktails ou non, ne les appelez plus VSIG (Vins Sans Indication Géographiques), mais VDF (Vins De France). - crédit photo : Beax/Anivin de France
L’interprofession des VDF souhaite accompagner de nouveaux usages de consommation en misant sur la mixologie pour allier cépages réputés et recettes à la mode.

Alors que les terrasses recommencent à accueillir les consommateurs, l’Association Nationale Interprofessionnelle en charge de Vin De France (Anivin De France) ne compte pas laisser le champ libre aux bières et autres spritzs. Mûri pendant les derniers confinements, le concept de VDF Cocktails est prêt à se déployer cet été avec des recettes revisitant le Moscow Mule (ginger beer, jus de citron et vodka) et Gin Fizz (eau gazeuse, gin, sirop et jus de citron) : Chardo Mule (marque déposée, où la vodka est remplacée par du vin de chardonnay), Sauv’Fizz (sauvignon blanc à la place du gin, avec du sirop de concombre).

« En tant que représentant de tous les vins de cépages, nous sommes légitimes pour créer la tendance » indique Valérie Pajotin, la directrice de l’Anivin De France, pour qui la mixologie ne dégrade en rien l’image du segment des vins de France : « nous n’avons pas de frein psychologique, au contraire. La tendance est à la sophistication, avec de bons produits pour de bons cocktails. » Ayant opté pour des recettes de cocktails faciles à réaliser à domicile, l’Anivin les promeut sur son compte Instagram grâce à des illustrations de l’artiste français Beax, ciblant des barmen et influenceurs.

"Première année"

Lancée avec la réouverture des terrasses, cette campagne de communication va être déclinée dans les lieux de commercialisation (grande distribution cet été, cafés et restaurants les 8-9 septembre avec le groupe Richard…). « Ce sera la première année de plusieurs années de communication » indique Valérie Pajotin, qui souligne que le succès du Spritz ne s’est pas fait un an, mais au moins en cinq. « L’enjeu est d’entraîner la communauté des fans de mixologie. Les Mule et Fizz sont des recettes populaires, après la mode du mojito et du Spritz » souligne la directrice de l’Anivin.

Devant dynamiser les ventes de la catégorie des Vins De France (VDF), ces cocktails s’appuient également sur la tendance de la consommation de boissons moins alcoolisées (low-no acohol). Ces recettes pourraient aussi populariser des cépages auprès de consommateurs néophytes, et leur permettre de découvrir l’univers du vin dans un cadre moins traditionnel.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé