Accueil / Commerce/Gestion / Cotisations à la carte pour l'interprofession des vins du Languedoc

Dispositif incitatif
Cotisations à la carte pour l'interprofession des vins du Languedoc

Le CIVL modifie son règlement pour permettre aux appellations de définir elles-mêmes le niveau de leur CVO (cotisation volontaire obligatoire).
Par Michèle Trévoux Le 21 juin 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Cotisations à la carte pour l'interprofession des vins du Languedoc
Aperçu de la nouvelle campagne de communication collective de l'interprofession 'l'instinct partagé'. - crédit photo : Céline et Gilles Deschamps (CIVL)
U

ne CVO à la carte : c’est ce que vient de voter le conseil d’administration du Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc (CIVL). Une modification de son règlement permet aux sections interprofessionnelles de chaque appellation de se prononcer sur le montant de la Cotisation Volontaire Obligatoire (CVO). Cette décision fait suite au rejet, en décembre 2019 d’une proposition du conseil d’administration de porter la CVO de 3 à 5 €/hl pour l’ensemble des AOP du Languedoc.

« A 3 €/hl, la CVO des AOP du Languedoc est l’une des plus faibles de toutes les AOP viticoles françaises. Or nous venons de réaliser tout un travail sur notre nouvelle identité et la nouvelle image des AOP du Languedoc. Il nous faut des moyens pour déployer cette communication. Pour ne pas pénaliser ceux qui veulent avancer, nous avons décidé de modifier le règlement pour permettre aux appellations qui veulent accroître leur budget communication de pouvoir le faire, même si d’autres y sont opposées » argumente Miren de Lorgeril, la présidente du CIVL.

Répartition croissante

Le nouveau règlement prévoit que chaque section interprofessionnelle décidera du niveau de sa cotisation. Le nouveau dispositif est incitatif, puisque plus la cotisation est importante, plus la part qui revient aux appellations pour leur communication propre est élevée. Pour une cotisation maintenue à 3 €/hl, l’appellation bénéficiera de 17 % du montant des cotisations, ce pourcentage passe à 25 % pour une cotisation à 4 €/hl et 30 % pour une cotisation à 5 €/hl. Ce nouveau règlement sera soumis au vote lors de la prochaine assemblée générale du 2 juillet. S’il est adopté, il entrera en vigueur à partir de janvier 2022. Les sections interprofessionnelles ont donc jusqu’à la fin de l’année pour faire voter en AG le niveau de leur CVO.                                                                                            

L’ODG Cabardès a été la première à se positionner optant, lors de son AG du 3 juin, pour une cotisation à 4 €/hl. « Le CIVL a mené une super réflexion pour renouveler l’image de nos vins. En décembre 2019, nous nous étions positionnés contre la hausse de la cotisation. Aujourd’hui nous y sommes favorables pour permettre de déployer cette nouvelle image à travers un ambitieux plan de communication » confie Stéphanie Ramé, présidente des vins du Cabardès. 

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé