Accueil / Commerce/Gestion / L'espoir d'une reprise rapide des importations chinoises de vins s'amenuise

Trois baisses et une hausse
L'espoir d'une reprise rapide des importations chinoises de vins s'amenuise

Au cours des quatre premiers mois de l'année, les importations chinoises de vin ont de nouveau reculé par rapport au niveau enregistré lors de la pandémie. Toutefois, les données du mois d'avril permettent d'être optimiste.
Par Natalie Wang (Vinojoy) Le 10 juin 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L'espoir d'une reprise rapide des importations chinoises de vins s'amenuise
La reprise attendue de la consommation chinoise de vin se fait attendre. - crédit photo : Vinojoy
L

es importations chinoises de vin au cours des quatre premiers mois de l'année n’ont pas affiché la croissance espérée, poursuivant au contraire une tendance à la baisse, tant en volume qu’en valeur. Ce déclin intervient alors que la base de comparaison était déjà faible l’an dernier, laissant penser que la reprise du marché du vin en Chine représente un défi de taille, tant que les dépenses de consommation ne seront pas complètement rétablies.

Les données d’importation de vin émanant  des douanes chinoises et recueilles par Huaon.com, montrent que les importations chinoises ont chuté de 7,2 % en volume entre janvier et avril pour passer à 141,4 millions de litres, tandis que les valeurs ont reculé de 3,3 % pour se chiffrer à 563,7 millions de dollars US (soit 463 M€), par rapport à la même période de l'année dernière. Au vu de ces données décevantes, l'espoir d'une reprise rapide du marché se réduit comme peau de chagrin, malgré le fait que l'économie chinoise et les ventes au détail ont rebondi et progressent.

De belles perspectives avec la Golden Week

Les chiffres risquent de décevoir les producteurs et les metteurs en marché, d'autant plus que les baisses en volume et en valeur se basent sur les niveaux de l'année dernière, fortement touchée par la pandémie. Le vin reste le maillon faible du secteur chinois des boissons alcooliques, d'autres catégories comme le Baijiu et la bière ayant rebondi. Toutefois, certains signes incitent à l'optimisme. Au mois d'avril, les données montrent que les importations de vin ont enregistré une croissance à deux chiffres, tant en volume qu'en valeur. La Chine a importé 33,3 millions de litres de vin d'une valeur d'environ 126,9 millions de dollars US (104 M€) en avril, soit des hausses respectives de 23,1 % et de 27,8 %. Il est probable que les importations au mois de mai seront en hausse, car la Golden Week a stimulé la demande et les dépenses feront augmenter les ventes de vin.

 

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé