LE FIL

Physiologie

Des anomalies de pousse dans les vignes en Champagne

Lundi 07 juin 2021 par Christelle Stef

En Champagne, les viticulteurs observent des anomalies de pousse qui se traduisent par des entre-noeuds presque inexistants et des rabougrissements
En Champagne, les viticulteurs observent des anomalies de pousse qui se traduisent par des entre-noeuds presque inexistants et des rabougrissements - crédit photo : Comité Champagne
Ce printemps, des viticulteurs champenois ont de nouveau observé des irrégularités de croissance dans certaines de leurs parcelles. Le phénomène reste pour le moment inexpliqué. Le Comité Champagne mène des études pour en identifier les causes.

Cette année en Champagne, les vignerons ont de nouveau observé des anomalies de pousses dans certaines de leurs parcelles. Les symptômes ? Des entre-nœuds anormalement courts, un aspect "ratatiné" des pousses, des feuilles aux contours asymétriques. Cela provoque une croissance végétative amoindrie et un manque de vigueur.

« C’est un problème qui nous a été remonté en 2019 dans le Barsuraubois, mais qui remonte à quelques années dans les parcelles les plus âgées. Mais nous avons le sentiment que le phénomène s’étend, avec des cas que l'on nous signale un peu partout : dans le Sézannais, la Vallée de l’Ardre, à Cuis, Chouilly, le Barséquanais… » liste Constance Demestihas, du Comité Champagne.

Déséquilibres nutritionnels et perturbation des circuits de sève

Depuis l'an passé, l’interprofession mène des investigations pour déterminer les causes de ces désordres physiologiques. Les premières analyses ont révélé « des déséquilibres nutritionnels et des perturbations des flux de sèves » dans les ceps « anormaux ».

Mais pour le moment, le Comité Champagne n'en connaît pas l'origine, ni le lien que cela peut avoir avec les anomalies de pousses observées. Cette année, il va donc poursuivre ses travaux et réaliser des suivis poussés de la contrainte hydrique et nutritionnelle sur un réseau de parcelles touchées. Il va également opérer des diagnostics virologiques en fin de saison.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé