LE FIL

Cru du Beaujolais

13 domaines pour une association de promotion des terroirs de Moulin-À-Vent

Mardi 25 mai 2021 par Alexandre Abellan

« Le moulin à vent de Moulin-À-Vent n’est pas anecdotique, il est un marqueur climatologique d’un petit périmètre très venté » souligne Jean Charles Parinet.
« Le moulin à vent de Moulin-À-Vent n’est pas anecdotique, il est un marqueur climatologique d’un petit périmètre très venté » souligne Jean Charles Parinet. - crédit photo : Cap Moulin-À-Vent
Les domaines à l’origine du festival de jazz du cru du Beaujolais s’organisent désormais autour d’une plateforme de promotion élargie.

Dans le vignoble de l’appellation Moulin-À-Vent, « nous sommes sur le haut de gamme du milieu de gamme. Il faut affirmer haut et fort que ce sont de grands vins ! » clame Jean-Charles Parinet, le président de l’association nouvellement créée Cap Moulin-À-Vent. Fondée par les treize domaines* portant le festival musical Jazz in Moulin à Vent, l’association accueille en son sein l’évènement annuel et des opérations de valorisation par la dégustation de son cru du Beaujolais. Se voulant complémentaire des autres initiatives de promotion, l’association « fait de la chirurgie. Le travail de fonds est réalisé par les crus et l’interprofession » résume Jean-Charles Parinet.

"Même volonté"

Ouvert à de nouveaux adhérents par un système de cooptation, l’association défend une vision plurielle du cru. « Nous avons des approches assez différentes, mais une même volonté de préserver les subtilités de terroirs nous réunit » explique Jean-Charles Parinet, qui souligne l’identification de 69 lieux-dits spécifiques sur l’appellation. Et ajoute que les membres de l’association revendiquent des mentions cadastrales et lieux-dits sur leurs étiquettes.

Covid oblig, les concerts du festival Jazz in Moulin-à-Vent ont été annulés en 2020 et 2021. La prochaine édition est prévue le samedi 28 mai 2022. Les 13 domaines de l’association représenteraient 20 à 30 % de l’AOC de 630 hectares de vignes.

 

* : Soit les châteaux Bonnet, des Gimarets, des Jacques et du Moulin à Vent, les domaines de Rochegrès, du Granit, du Moulin d’Eole, Louis Boillot et Fils, Merlin, Paul Janin & fils et Richard Rottiers, la maison Le Nid et Thibault Liger-Belair

 

De gauche à droite, rang du haut : Jean-Jacques et Edouard Parinet (château du Moulin-à-Vent), Franck Bessone (domaine du Granit) et Matthieu Mangenot (maison Albert Bichot). De gauche à droite, rang du bas : Perrine Janin (domaine Paul Janin), Charlotte Perrachon (château Bonnet), Jasper Morris (journaliste lors d'une visite), Delphine Lardet (Maison Le Nid) et Cyril Chirouze (château des Jacques).

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé