LE FIL

Joli mois de mais

Vendredi 14 mai 2021 par Alexandre Abellan

Qu’il aura été éprouvant ce printemps dans le vignoble avec ces violentes gelées ! Mais désormais, les craintes viticoles peuvent se tourner vers d’autres aléas climatiques, car les saints de glace sont tout juste passés (aprés les saints Mamet, Pancrace et Servais s’amenuisent les risques de gel). Ce qu’ils auront été longs ces reconfinements et couvre-feux ! Mais les visiteurs locaux et les vacanciers profitent désormais d’un vent de liberté pour consommer des vins et visiter les vignobles (avec l’appui des ponts de mai). Qu’elles auront manqué les tables de restaurants pour valoriser les cuvées ! Mais ce qu’ils sont impatients les consommateurs de revenir pour un verre de vin frais en terrasse, puis une bouteille de rouge en salle (sans oublier les effervescents pour fêter les retrouvailles). Qu’ils restent contraints les rassemblements publics et privés ! Mais qu’elle est positive la perspective de tenue de salons (et de mariages).

Certes, il s’annonce court le temps des cerises, mais le temps des crises aussi ne peut être sans fin.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé