Accueil / Commerce/Gestion / "La Vallée de la gastronomie", destination commune aux vignobles de Bourgogne, Beaujolais, Côtes du Rhône et Provence

De Dijon à Marseille
"La Vallée de la gastronomie", destination commune aux vignobles de Bourgogne, Beaujolais, Côtes du Rhône et Provence

Unissant terroirs viticoles et territoires régionaux, le projet touristique réunit une offre de séjours et d'activités ciblant dans un premier temps les visiteurs domestiques, pandémie oblige.
Par Alexandre Abellan Le 12 mai 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La vallée gastronomique passe par les villes de Dijon, Beaune, Lyon, Nîmes, Uzès, Aix-en-Provence, Marseille… et ici Tain l’Hermitage. - crédit photo : DR
S

ous la marque « Vallée de la Gastronomie France », les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté, Provence Tourisme et Gard Tourisme lancent ce 11 mai leur plateforme d’offre touristique territorial. Parcourant sur 620 kilomètres les vignobles de Bourgogne, du Beaujolais, des Côtes du Rhône et de Provence, la marque ombrelle réunit à son lancement quasiment 400 offres touristiques, dont une centaine liée au vin.

D’accès gratuit pour les opérateurs proposant une activité touristique en lien avec la gastronomie sur le territoire concerné, le réseau « Vallée de la Gastronomie France » rassemble actuellement 361 "offres gourmandes" (dont 86 domaines et caves) et 33 "expériences remarquables" (dont 6 domaines et caves). L’obtention du label "offre gourmande" repose sur la simple obtention de labels existants (comme Vignoble et Découverte…), quand celui d’"expérience remarquable" nécessite une sélection et une validation par un comité d’agrément (critères de transmission du savoir-faire avec le visiteur, de mobilisation des 5 sens et de visite en anglais pour l’international). Parmi les premières activités remarquables accueillies dans le vignoble, on trouve l’activité d’assemblage de l’Université du vin de Suze-la-Rousse (Drôme Provençale), et le sentier de 5 km dans les vignes du domaine des Mourgues du Grès (Costières de Nîmes).

Un vaccin pour retrouver la convivialité

Dans un contexte de crise sanitaire, « le covid a apporté un manque et l’on espère que la Vallée de la Gastronomie sera un remède. C’est un vaccin pour retrouver la convivialité » indique Fatima Faska, la cheffe de projet Vallée de la Gastronomie depuis le lancement de cette réflexion, en 2017.

 

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé