LE FIL

Terroirs en danger

Relances du projet de LGV Bordeaux -Toulouse et de ses oppositions vigneronnes

Mercredi 12 mai 2021 par Colette Goinère

Le tracé de la LGV est toujours clivant pour le vignoble bordelais.
Le projet de la LGV, la Ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Toulouse, longtemps vieux serpent de mer, refait surface et trouve ses opposants. Aux premiers rangs figure le viticulteur Vincent Dubourg, du château de Sauvage à Landiras, en Gironde.
Ce contenu Relances du projet de LGV Bordeaux -Toulouse et de ses oppositions vigneronnes est réservé aux abonnés payants Vitisphere et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere La Vigne 100% numérique (formule web)
- 100 % des contenus du site avec accès aux archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre La Vigne Vitisphere Intégrale (formule papier + web)
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
DECOUVRIR VITISPHERE
Vous souhaitez découvrir gracieusement
Vitisphere pendant 1 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé