Accueil / Commerce/Gestion / "L'instinct partagé", la nouvelle bannière des vins du Languedoc

Dévoilée en juin
"L'instinct partagé", la nouvelle bannière des vins du Languedoc

Après un long travail d'enquête pour définir l'ADN des vins languedociens d'appellation, l'interprofession lancera début juin une campagne de communication sous sa nouvelle signature : "Les vins du Languedoc : l'instinct partagé".
Par Michèle Trévoux Le 04 mai 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
- crédit photo : CIVL
L

a nouvelle campagne de communication des AOP du Languedoc sera lancée début juin. Le Conseil Interprofessionnel du Vin du Languedoc (CIVL) met la dernière main à ce chantier, initié en 2019 par Marion Oury, directrice marketing. Une vaste enquête a été menée tant au sein des acteurs de la filière vin en Languedoc qu’auprès des professionnels en France et à l’export et des consommateurs, pour établir un diagnostic de l’image et de la notoriété des appellations languedociennes.

« Il est apparu que l’image de nos vins est plutôt bonne, mais que nos AOP souffrent d’un déficit de notoriété par rapport à d’autre régions viticoles françaises. Les consommateurs qui connaissent nos vins y sont très fidèles. Mais nous avons des efforts à faire pour donner envie de découvrir nos vins à un plus grand nombre » indique Olivier Legrand, délégué général du CIVL.

L’instinct partagé

Pour définir l’ADN des AOP du Languedoc et mettre en place leur nouvelle identité collective et la plateforme de marques, le service marketing du CIVL a, là encore, mené des enquêtes auprès des professionnels et des consommateurs pour déterminer leur perception des AOP languedociennes. Quatre points forts ont émergé de cette enquête : l’énergie d’un territoire qui ne cesse de se réinventer, la liberté, le caractère bien trempé des vignerons et leur spontanéité. Ces quatre valeurs ont été synthétisées pour donner naissance à la nouvelle signature collective : « Les vins du Languedoc : l’instinct partagé ».

 Cette nouvelle bannière vise également à fédérer. « Jusqu’ici, l’image des vins de cette région a plus été portée par des énergies individuelles que par le collectif. C’est un point que nous allons travailler pour que notre plan de communication soit un véhicule de communication collective » précise Olivier Legrand. Autre priorité de l’interprofession : recréer un lien fort entre la communication générale sur les AOP du Languedoc et la communication propre de chaque AOP, pour qu’elles soient en cohérence et que le message en soit renforcé.

La fin du monde avec Dracula

Cette stratégie de communication et le plan d’action pour 2021 ont été présentés et validés fin décembre par le conseil d’administration du CIVL. L’esprit de la campagne qui démarrera début juin sera original et décalé, en rupture avec ce qui a été réalisé jusqu’ici. « On s’éloigne des campagnes institutionnelles "déclaratives". Il ne suffit pas d’affirmer qu’on est un grand vin pour être apprécié des consommateurs. Notre communication va s’appuyer sur d’autres codes, plus émotionnels » confie le délégué général.

Une place plus importante sera accordée au volet digital. Première opération, à partir de mi-mai, un challenge vidéo sera lancé auprès des cavistes. Le jeu consiste à proposer un vin du Languedoc pour une situation et un personnage, tirés au hasard dans un jeu de cartes. Par exemple, quel vin serait le plus approprié pour attendre la fin du monde avec Dracula ?  L’occasion de se replonger, en mode ludique, dans la vaste palette de l’offre régionale.

 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé