Accueil / Commerce/Gestion / Krug construit un écrin à Ambonnay

Champagne
Krug construit un écrin à Ambonnay

La maison Krug, du groupe MHCS, débute les travaux de son futur centre de vinification à Ambonnay, dans la Marne. Esthétique et durable, il sera opérationnel pour les vendanges 2023.
Par Aude Lutun Le 20 avril 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Krug construit un écrin à Ambonnay
La maison Krug mise depuis toujours sur la vinification parcellaire et l’élevage en fûts. - crédit photo : Krug
L

a maison Krug (groupe MHCS) vient de dévoiler son projet de construction d’un nouveau site de production dans le clos d’Ambonnay, à côté des 68 ares de vignes. Baptisé « Joseph 2.0 », en hommage à Joseph Krug, fondateur de la Maison Krug en 1843, ce projet porte sur la création de deux bâtiments jumeaux.

La superficie totale, répartie sur trois étages, sera de 9 400 m2. « Toute la production, du pressurage au tirage, sera réalisée sur ce site, précise Julie Cavil, chef de cave de Krug. Les bouteilles seront ensuite acheminées sur le site de Reims pour le vieillissement, le dégorgement et l’habillage ».

330 cuves dans 5 cuveries enterrées

Le clos sera opérationnel aux vendanges 2023 et comprendra 330 cuves logées dans cinq cuveries enterrées. La maîtrise d’œuvre a été confiée à Gnat Ingénieurie, tandis que l’architecture sera pilotée par le cabinet parisien AW2. « Pendant deux ans, nous avons travaillé sur les flux, sur la pénibilité ou encore sur l’économie d’énergie », poursuit Julie Cavil.

Ce bâtiment, moderne et esthétique, s’inscrit logiquement dans la durabilité. Les eaux de pluie seront récupérées, la lumière naturelle privilégiée et la construction sera réalisée avec des matériaux « bas-carbone ».

Les travaux, dont le montant n’est pas dévoilé, viennent juste de débuter.

Vinification parcellaire et élevage en fûts

La maison Krug occupe une place à part dans la galaxie du groupe MHCS. Dirigée par Margareth Henriquez, la maison Krug mise depuis toujours sur la vinification parcellaire et l’élevage en fûts.

Pour réaliser ses assemblages, Julie Cavil dispose ainsi de 250 cuves de la dernière vendange et de 150 cuves de vins de réserve issus des quatorze récoltes précédentes. « Nous sommes très exigeants sur la qualité des raisins et notamment sur la date des vendanges, souligne Julie Cavil. Nous allons dans chaque parcelle pour déguster les raisins. Quand on croque dans l’agrume, juste avant d’aller vers le fruit blanc, nous avons 48 heures pour vendanger la parcelle ! ».

La Maison Krug possède une vingtaine d’hectares, certifiés Viticulture Durable de Champagne, qui sont conduits en zéro herbicide depuis 2017. Les alternatives à l’usage des herbicides sont multiples, avec l’implantation de couverts végétaux, l’introduction de moutons ou encore l’enherbement.

Vers le bio

Krug achète par ailleurs l’équivalent de quarante hectares auprès de vignerons partenaires. « Nous allons vers le bio, ou plus précisément vers ce qui sera le plus exigeant en 2030, mais nous ne communiquons pas sur cet aspect », commente Julie Cavil.

La communication de Krug, maison réputée discrète, a pour fil conducteur la musique. Le clos d’Ambonnay a ainsi pour promesse « de s’offrir la salle de concert à l’acoustique idéale pour auditionner nos vins… ».

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé