LE FIL

Transition environnementale

La viticulture bio se développe à grand pas en Alsace

Mardi 13 avril 2021 par Christophe Reibel

Au plan économique, la diminution du rendement autorisé à 65 hl/ha en bio comme en conventionnel en 2020 peut encourager la poursuite des conversions. Le bio est mieux payé alors que le surcoût d’un passage au bio est estimé entre 15 et 30 %.
Le vignoble d'Alsace accélère sur le bio. L’enjeu sera de trouver un débouché valorisant aux volumes croissants qui s’annoncent.
Ce contenu La viticulture bio se développe à grand pas en Alsace est réservé aux abonnés payants Vitisphere et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere La Vigne 100% numérique (formule web)
- 100 % des contenus du site avec accès aux archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre La Vigne Vitisphere Intégrale (formule papier + web)
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
DECOUVRIR VITISPHERE
Vous souhaitez découvrir gracieusement
Vitisphere pendant 1 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé