LE FIL

126 décembre 2020

Vendredi 26 mars 2021 par Alexandre Abellan

L’histoire se répète, mais bien malin celui qui peut en prédire la fin. La crise sanitaire et ses impacts économiques restent d’actualité un an après l’explosion de la pandémie de covid-19. Alors qu’une grande partie du vignoble prend le soleil de ce printemps 2021, avec un couvre-feu passant à l’heure d’été, d’autres parties de bassins viticoles voient leurs craintes se matérialiser, avec un resserrement sanitaire renvoyant à l’hiver 2020.

Pour tous, les perspectives de reprise de la vie d’avant s’éloignent, avec la dissolution des espoirs de rapide réouverture de la restauration ou de prochaine participation à des salons. D’où l’impression partagée que la crise sanitaire ne s’est pas achevée avec l’année dernière et que nous sommes toujours englués en 2020. Comme si nous n’étions pas le 26 mars 2021, mais le 126 décembre 2020.

Masquée autant qu’aveuglée, la filière vin apprend à vivre avec ce virus. En témoigne le montant record de demandes d’aides à l’investissement enregistrées par FranceAgriMer. Avec 2 200 dossiers représentant une enveloppe de 500 000 € (pour 216 millions € de subventions), la filière vin aspire à la relance. La question du financement se pose, le plafond de 180 millions € initialement prévu étant dépassé. Les représentants du vignoble et du négoce demandent unanimement une adaptation budgétaire au ministère de l’Agriculture pour absorber ce surplus.

Alors que la distillation de crise et l’aide au stockage de 2020 s’achèvent, cette question des aides à la fonds va être cruciale en 2021. Les 280 millions € du Programme National d’Aides ne pourront pas cette année financer le retrait des surplus avant les vendanges. La nécessité d’une aide européenne massive et pérenne est relancée. Comme en 2020. Cette renégociation est loin d'être gagnée. L’histoire se répète, et bien malin celui qui en connait déjà la fin.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé