LE FIL

En amont du Conseil agricole du 22 mars

Les demandes se multiplient en faveur d’aides européennes face à la crise

Mercredi 17 mars 2021 par Sharon Nagel

La région espagnole de Castilla-La Mancha a vu sa production de vins et moûts exploser de 42% en 2020, ce qui n’arrange en rien les difficultés auxquelles elle doit faire face aujourd’hui
La région espagnole de Castilla-La Mancha a vu sa production de vins et moûts exploser de 42% en 2020, ce qui n’arrange en rien les difficultés auxquelles elle doit faire face aujourd’hui - crédit photo : Turismo Castilla La Mancha
Professionnels et politiques dans plusieurs pays producteurs multiplient les initiatives pour que l’Union européenne vienne en aide au secteur vitivinicole à cinq mois de la prochaine récolte.

Initiatives bilatérales et multilatérales

Ce lundi, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie et son homologue espagnol Luis Planas ont signé une déclaration visant à « renforcer la coopération entre les deux pays en matière agricole et agroalimentaire » dans le cadre du sommet franco-espagnol. A cette occasion, les deux ministres ont rappelé « leur attachement aux outils de gestion des marchés et des crises de l’organisation commune de marchés, qui ont à nouveau montré leur utilité durant la crise sanitaire ». Pour ce qui concerne le secteur du vin, ils affirment que le système des autorisations de plantation doit pouvoir être maintenu après 2030. Ils ont déclaré par ailleurs leur volonté de « travailler main dans la main » sur les aspects clés de la réforme de la PAC, souhaitant une simplification des procédures administratives, une flexibilité dans l’application du futur éco-régime et la préservation de la viabilité des exploitations, entre autres. Dans le même temps, les coopératives s’unissent de leur côté pour se faire entendre au niveau européen. Dans une lettre adressée au commissaire à l'Agriculture et au Développement rural, Janusz Wojciechowski, leurs quatre organisations représentatives en France, Italie, Espagne et au Portugal - Coopération Agricole, Alleanza delle Cooperative Italiane, CONFAGRI et Cooperativas Agro-alimentarias de España – ont mis en évidence les difficultés que rencontre le secteur depuis un an en raison du confinement et des restrictions liées à la pandémie. Elles demandent un budget extraordinaire équivalent au budget annuel du programme de soutien au secteur vitivinicole, « afin que chaque Etat membre puisse mettre en œuvre des mesures urgentes qui répondent à leurs besoins réels, améliorer la situation du marché et travailler sur des mesures promotionnelles et la stimulation de la demande pour assurer la compétitivité du secteur ».

 

Hausse de la production, chute de la consommation en Espagne

De son côté, le ministre espagnol de l’Agriculture a demandé que la possibilité d’activer des fonds extraordinaires pour le secteur vitivinicole soit abordée lors de la réunion du Conseil des ministres de l’Agriculture de l’UE le 22 mars. Il faut dire que la filière espagnole doit faire face à une conjugaison de facteurs qui ont nettement aggravé sa situation en 2020. Alors que des mesures ont été prises pour limiter les disponibilités – distillation de crise, vendange en vert, aides au stockage – une récolte 2020 en hausse de 23% (près de 46 Mhl) couplée à une baisse de 6% des exportations (20,1 Mhl), à une montée en flèche des importations (+82%) et à une régression de la consommation nationale (-17,6%) ont fait grimper les stocks et baisser les prix, notamment sur les vins génériques. Au 31 janvier 2021, les stocks de vins et moûts s’élevaient à 62,3 Mhl, soit une hausse de 7,9 Mhl sur un an. Ainsi, professionnels et politiques montent au créneau pour demander une distillation de crise d’urgence d’au moins 6 à 7 millions d’hectolitres, « à un prix convenable ». Selon les dires de plusieurs organismes agricoles et de professionnels, le seul moyen d’alléger la situation du secteur vitivinicole à l’approche de la prochaine campagne est de retirer un maximum de stocks.  

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé