LE FIL

Œuvre éphémère

Makiko Furuichi expose dans les caves d’Ackerman

Dimanche 21 février 2021 par Alexandre Abellan

« Chaque année, dans le cadre de la Résidence, la Maison Ackerman offre la liberté à un artiste d'investir cet espace de création exceptionnel et de réaliser une installation artistique sur-mesure » précise un communiqué.
« Chaque année, dans le cadre de la Résidence, la Maison Ackerman offre la liberté à un artiste d'investir cet espace de création exceptionnel et de réaliser une installation artistique sur-mesure » précise un communiqué. - crédit photo : Ackerman
Basée à Nantes, l’artiste japonaise va orner de fresques rupestres les galeries troglodytes du négociant à Saumur.

Makiko Furuichi est la septième lauréate de la résidence d’artistes financée par le négoce Ackerman (groupe Orchidées) et l’abbaye royale de Fontevraud (Maine-et-Loire). Optant pour la peinture à la chaux, l’artiste veut donner une dimension préhistorique aux tunnels troglodytes et touristiques d’Ackerman, à Saumur.

« Etablie à Nantes depuis 10 ans, cette artiste japonaise de 33 ans a décidé de s'inspirer de l'art pariétal et de peindre à même la roche de ces caves majestueuses des éléments fantasmagoriques colorés issus de son imaginaire » explique un communiqué. Promettant que « tels les premiers découvreurs des grottes ornées du Paléolithique, les visiteurs pénètreront dans ce tunnel, munis de torches lumineuses modelées par l'artiste ».

"Installation infinie"

Hébergée par l’abbaye royale de Fontevraud, Makiko Furuichi va pouvoir s’approprier l’espace des caves d’Ackerman pour y créer son œuvre. Représentant des figures légendaires japonaises, sa peinture sera mise en abyme par deux miroirs géants se faisant face. « Pour cette installation infinie, je me suis notamment inspirée d'un classique de l'imagerie japonaise : Fushimi Inari Taisha, le sanctuaire aux 10 000 torii (portails rouges traditionnels de la religion shinto) » explique Makiko Furuichi.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé