LE FIL

Expérimentation

Les Vignerons de Buxy vont mettre leurs vignes dans le brouillard pour éviter le gel

Mardi 09 février 2021 par Marion Bazireau

Un vérin hydraulique permet au viticulteur d'orienter le K30 depuis la cabine de son tracteur.
Un vérin hydraulique permet au viticulteur d'orienter le K30 depuis la cabine de son tracteur. - crédit photo : Pellenc
La coopérative vient d’acheter une machine de thermonébulisation. Ses viticulteurs la placeront sur un pick-up ou l’attèleront à un enjambeur avant de tourner dans leurs parcelles pour les recouvrir d'un nuage protecteur d’eau et de glycérine.

En quête d’une solution peu coûteuse pour aider les adhérents de la coopérative à lutter contre les gelées blanches de printemps, Emilie Legros Bouvret est tombée sur un article présentant le Viti-Protect K30 commercialisé par BVDis depuis 2018 en Loire-Atlantique.

« La Chambre d’agriculture a fait ses recherches et m’a confirmé que la technique n’avait jamais été testée dans le Mâconnais » explique la responsable vignoble de la cave des Vignerons de Buxy.

Grâce à la dotation de 5000€ du Fonds Verallia – Vignerons Engagés et à l’aide à l'investissement dans du matériel pour faire face aux principaux aléas climatiques proposée dans le cadre du plan de relance, la cave a pu passer commande de sa première machine.

« La société BVDis est venue nous la présenter en fin d’année » reprend Emilie Legros Bouvret. Placé sur la plateforme d’un pick-up ou attelé aux trois-points d’un interligne ou d'un enjambeur, le K30 projette des gouttelettes composées d’un mélange d’eau, d’huile végétale et d’oligo-éléments à 40°C, utilisables en AB. « Il forme un brouillard protecteur au-dessus de la vigne qui obscurcit l'atmosphère, interrompt la perte de chaleur, et empêche le soleil de brûler les bourgeons pris en glace lorsque le jour se lève » décrit la responsable vignoble.

Une machine pour 10 hectares

D’après BVDis, la thermonébulisation est efficace jusqu’à une température de -5°C. Une machine permet de couvrir 8 à 10 ha. Il faut la déclencher dès que la température tombe à 0°C et tourner dans les vignes jusqu’au petit matin. Un vérin hydraulique permet au chauffeur d'orienter le K30 depuis la cabine du tracteur.

La cave pense tester la thermonébulisation sur un îlot où 4 viticulteurs sont fréquemment impactés par le gel. Des stations météos installées par la Chambre d’agriculture les avertiront quand il faut sortir.

« Le problème c’est que leurs vignes sont plantées sur un coteau en bas duquel aucun obstacle ne retiendra le nuage. S’il y a un petit peu de vent, il faudra qu’ils manœuvrent bien pour le pousser au bon endroit. Nous allons affiner les modalités de l’essai dans les semaines à venir pour être prêt d’ici avril » reprend Emilie Legros Bouvret.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé