LE FIL

Success story

La dirigeante d’ITK 2ème femme la plus influente de la high tech en France

Lundi 08 février 2021 par Marion Bazireau

Aline Bsaibes est entrée chez ITK en 2009. Elle en est devenue directrice générale 10 ans plus tard.
Aline Bsaibes est entrée chez ITK en 2009. Elle en est devenue directrice générale 10 ans plus tard. - crédit photo : ITK
Aline Bsaibes se place 15ème dans le classement des « 25 femmes européennes leaders du secteur logiciel » établi par le cabinet new-yorkais The Software Report.

Aline Bsaibes est une des femmes les plus influentes de la high tech en Europe. Le cabinet new-yorkais The Software Report vient de lui attribuer la 15ème place de son classement.

Depuis 2009, l’heureuse élue gravit les marches de la société montpellieraine ITK spécialisée dans le développement d’outils agricoles d’aide à la décision. Elle y a d’abord officié en tant que modélisatrice, avant de passer chef de produit, directrice de la stratégie, et d’en prendre la direction générale en 2019.

« Son leadership dans le domaine du développement des affaires a été essentiel dans la croissance de l'entreprise dont l’effectif devrait passer de 100 à 300 employés d’ici 2022 » indique le cabinet.

Montpellier, Rennes et San Francisco

« ITK est une société pionnière de l’agritech mondiale et je suis fière d’avoir contribué à son émergence et de continuer à porter sa croissance à travers le monde » a réagi Aline Bsaibes.

La société ITK, créée en 2003 à Montpellier a construit son succès aux Etats-Unis avec son service d’optimisation des rendements de grandes cultures et en Europe avec sa solution de réduction de pesticides pour la vigne. Outre son siège à Montpellier et sa filiale à Rennes, l'entreprise dispose depuis cinq ans d'une filiale à San Francisco proche de la Napa Valley.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé