LE FIL

Résiste !

Les champagnes Devaux résistent à l'année noire 2020

Lundi 08 février 2021 par Laurie Andrès
Article mis à jour le 15/02/2021 10:48:56

Les champagnes Devaux résistent à l'année noire 2020
- crédit photo : Champagne Delvaux
Les marques de champagne sont peu nombreuses à afficher des résultats positifs en 2020. Pourtant la SAS Devaux Distribution (Champagne Devaux) annonce avoir connu en 2020 une hausse de 4% de son CA.

« Moins 18 % en volume avec 245 millions de cols vendus, cela reste une année noire, mais c’est au-dessus de nos prévisions » a confirmé Jean-Marie-Barillère, le président de l’union des maisons de Champagne lors de l’annonce des résultats économiques 2020 de la Champagne le 26 janvier dernier.  Un bilan en demi-teinte pour la filière et qui a révélé des disparités entre les acteurs face à une crise sanitaire sans précédent.

Construites principalement sur des modèles de distribution on-trade (circuit CHR), les maisons de Champagne ont dû faire preuve d’une extrême résilience pour tenir le choc. C’est le cas de la coopérative Devaux, dans l’Aube, sur la Côte des Bar, qui affiche des résultats positifs. Reconnaissant avoir connu « de grandes difficultés dans le secteur on-trade tant à l’export qu’en France »,  la maison Devaux annonce dans un communiqué un chiffre d’affaires en hausse de 4%.

Presque inespéré, ce résultat traduit pour la maison auboise de changements structurels au sein de ses circuits de vente et d’excellents résultats obtenus en 2019 (+17% de CA).  « La consommation off-trade a été soutenue et complétée par la mise en place d’un contrat en duty free ainsi que par une forte hausse de nos activités e-commerce et cadeaux d’entreprise en fin d’année » explique le communiqué.

Une année 2020 encourageante mais qui ne permet pas pour la maison auboise de prédire une progression similaire en 2021, faute de visibilité « les perspectives pour l’année 2021 sont encore très floues au vue des conditions actuelles, cependant nous misons sur une situation dégradée jusqu’à la fin de l’été et espérons une deuxième partie d’année plus favorable à nos activités nous permettant de renouveler voire d’améliorer quelque peu la performance de 2020. »

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé