Accueil / Commerce/Gestion / L'absence de touristes coûte 4 millions € aux champagnes Vranken

Confinement covid
L'absence de touristes coûte 4 millions € aux champagnes Vranken

Le groupe champenois enregistre une forte baisse de son activité réceptive sur l'année passée, à Reims, en Camargue, en Provence et au Portugal.
Par Alexandre Abellan Le 04 février 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L'absence de touristes coûte 4 millions € aux champagnes Vranken
« Face aux mesures de confinement et de couvre-feu adoptées en France comme à l’étranger tout au long de l’exercice 2020, le groupe a démontré sa résilience - crédit photo : Vranken Pommery
E

ntre confinement, reconfinement et couvre-feu, « les activités de visites et réceptions de Reims ont été mises à l’arrêt, et les boutiques de Pierrefeu du Var, d’Aigues-Mortes et de Lamego ont été fermées depuis mars 2020 » indique le dernier communiqué de presse de Vranken-Pommery Monopole. Annonçant une perte globale d’activité de 30,6 millions d’euros en 2020, le groupe champenois accuse une « perte de chiffres d’affaires significative à plus de 4 millions € » pour la seule activité touristique (soit 7 % des pertes annuelles).

Enregistrant une baisse de 11 % de ses ventes de champagnes (à 184 millions €), le groupe de Reims affiche sa sérénité auprès de ses investisseurs, soulignant que les commercialisations de l’ensemble de la filière champenoise baissent de 20 %. « L’attrait des consommateurs pour le Champagne ne se dément pas, mais les circonstances défavorables et notamment l’absence de moments de convivialité et une mobilité restreinte, expliquent la baisse des ventes » estime le communiqué de Vranken*.

Vivre avec le virus

Pour les vins de Provence et de Camargue, les ventes sont au contraire en hausse (+3 %, à 31 millions €). De quoi attendre avec impatience « l’élargissement de l’offre œno-touristique par l’ouverture au public du Château La Gordonne en Provence dès que les conditions sanitaires le permettront ».

Vranken estime ainsi que « le monde a aujourd’hui appris à vivre avec le virus de la Covid-19, et le succès des campagnes de vaccinations devrait  permettre de renouer avec une vie "normale" et de retrouver ainsi des moments de convivialité ».

 

* : Le groupe soulignant que « dans les Pays où la distribution porte essentiellement sur la consommation hors foyer, soit en Angleterre, aux Etats-Unis et au Japon, le chiffre d’affaires recule. A contrario, dans les Pays où le groupe est présent dans les réseaux Off-Trade, Suisse, Autriche, Allemagne, Hollande, Belgique et Australie, le chiffre d’affaires progresse »

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2022 - Tout droit réservé