Accueil / Commerce/Gestion / Les Costières de Nîmes accueillent 2 nouvelles bouteilles AOC

Au revoir à "La Nîmoise"
Les Costières de Nîmes accueillent 2 nouvelles bouteilles AOC

Le monde change, les habitudes, aussi. Le syndicat des vignerons de l'AOC Costières de Nîmes vient de dévoiler ses nouvelles bouteilles. Après près de 30 ans de bons et loyaux services, La « Nîmoise » tire sa révérence.
Par Laurie Andrès Le 20 janvier 2021
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Les Costières de Nîmes accueillent 2 nouvelles bouteilles AOC
À gauche, la bouteille « statutaire » pour les vins blancs et rouges et à droite, la bouteille « innovante » destinée aux rosés. - crédit photo : Agence Clair de Lune
S

e réinventer, plus que jamais l’année 2020 nous l’a démontré. Encore faut-il avoir une porte de sortie qui n’en soit que plus belle. C’est ainsi que la Nîmoise, la bouteille phare de l’AOC Costières de Nîmes s’est laissée voler la vedette à deux nouvelles venues. Créée en 1991, cette bouteille syndicale avait séduit les opérateurs, si bien qu’en 2000 près d’un tiers de la production rhodanienne avait choisi de commercialiser ses cuvées dans ce contenant gravé d’un crocodile et d’un palmier, logo dessiné par le designer Philippe Starck, qui est aussi l’emblème de la Ville de Nîmes.

Deux bouteilles plutôt qu’une…

Changer une bouteille vieille de 30 ans est une vraie révolution au sein d’un syndicat viticole. Ce n’est ni une facétie, ni une décision prise au hasard.  Dans un communiqué, Magali Jelila, directrice de l’AOC Costières de Nîmes, rappelle les raisons qui justifient cette décision. « Nous poursuivons notre démarche de valorisation collective de l’appellation grâce à ce projet de nouvelles bouteilles syndicales », ajoutant « pour porter haut et fort les valeurs de l’appellation, nous travaillons à tous les niveaux d’élaboration du produit et l’innovation emballage… ».

Pour opérer cette transition, le plus méridional des vignobles de la Vallée du Rhône a été épaulé par le cabinet conseil Cap 10, intervenant régulier dans le périmètre rhodanien. Quant à la distribution des deux nouvelles bouteilles, elle a été confiée à Verallia, verrier (préféré) des français, aux côtés de Vitivin, Embouteillage service et la Verrerie du Comtat suite à un appel d’offres remporté en mai 2020.

Pour ce qui est du design, le choix a été fait de différencier les rouges et blancs des vins rosés.

Pour les vins rouges et blancs, place donc à une bouteille dite « statutaire » avec un jable droit, une bague carrée, une teinte ambrée. Légèrement  plus lourde qu’une bouteille standard (entre 400 et 500 g en moyenne), elle affiche un poids de 640g.

Pour les rosés, c’est une bouteille « innovante » s’inscrivant dans la tendance et l’univers festif du rosé, en piqûre de peau de croco avec bague plate (un modèle avec une bague à vis est prévue prochainement). Ce principe de différenciation, s’il est justifié, reste pragmatique, « les deux bouteilles présentent une homogénéité de taille, en hauteur et au diamètre à l’épaule  répondant à des contraintes logistiques, facilitant le transport grâce à un conditionnement unique et identique », assure le communiqué de l’appellation.


 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé