LE FIL

Machinisme

Fendt et Bobard en tête des ventes de tracteurs vignerons

Mercredi 13 janvier 2021 par Marion Bazireau

Les ventes d'enjambeurs vignerons ont plongé en 2020 alors que l'ensemble du secteur agricole s'est bien sorti de la crise.
Les ventes d'enjambeurs vignerons ont plongé en 2020 alors que l'ensemble du secteur agricole s'est bien sorti de la crise. - crédit photo : New Holland
En 2020, Fendt a détrôné New Holland sur le marché des tracteurs interlignes. Bobard continue à prendre de la distance sur le reste des concurrents proposant des enjambeurs vignerons.

Il y a du changement sur les podiums des ventes de tracteurs vignerons en 2020, d’après les données d'immatriculation des véhicules agricoles (DIVA) analysées et révélées par l'association française des acteurs industriels de la filière des agroéquipements et de l'Agroenvironnement (Axema) ce 12 janvier.

Fendt a en effet vendu plus d’interlignes spécialisés que New Holland. Désormais en tête du classement, la marque détient 19,4% des parts de marché, en progression de 2,2%, contre 18,5% du marché pour New Holland, en recul de 4,6%.

Same décroche la troisième place du classement, avec 8,5% des parts de marché, en augmentation de 2,4%, alors qu’elle n’était que 7ème en 2019.

Parts de marché par marque de tracteur spécialisé. Source: Axema,2021.

Côté enjambeurs vignerons, Bobard fait la course loin en tête. La marque détient désormais 42,9% des parts de marché, contre 26,8% en 2019. Elle devance Technoma (14,6%), et Frema (13%). Gregoire, Derot, et New Holland suivent, toutes les trois dans un mouchoir de poche.

Parts de marché par marque d'enjambeur vigneron. Source: Axema, 2021.

Toutes marques et types de tracteurs spécialisés confondus (interlignes ou enjambeurs), la progression du groupe Same Deutz-Fahr (Same, Deutz-Fahr, Lamborghini, Grégoire…) est remarquable. Il occupe désormais 16,5% du marché.

Bonne résistance à la crise

Axema souligne la belle résistance des acteurs du machinisme à la crise. Malgré le contexte, les ventes globales de tracteurs agricoles ne se sont pas écroulées. « 37 238 tracteurs toutes catégories ont été immatriculés pour la première fois en 2020, un chiffre en baisse de - 6,9% par rapport à 2019, mais en augmentation de 0,4% par rapport à la moyenne des cinq dernières années ».

Les constructeurs spécialisés dans les interlignes pour vignes et vergers n’ont pas non plus à rougir. 3780 tracteurs ont été immatriculés en 2020, en recul de 7,3% par rapport à 2019 et de 1,6% par rapport à la moyenne quinquennale.

Nombre de premières immatriculations de tracteurs pour vignes et vergers. Source: Axema, 2021.

"Compliqué pour les enjambeurs "

En revanche, l’année a été plus difficile pour les constructeurs d’enjambeurs vignerons. « Après un pic d’immatriculations en décembre 2019 lié aux réglementations moteurs, 2020 marque un net recul avec un niveau au plus bas depuis 2010 » indique Axema.

Seules 301 machines ont ainsi été immatriculées en 2020, contre 723 l’année précédente. Les acteurs du secteur espèrent un retour à la normale pour 2021.

Nombre de premières immatriculations d'enjambeurs vignerons. Source: Axema, 2021.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé