Accueil / Commerce/Gestion / Jean Merlaut et Frédéric Brochet lancent leur club de dégustation par visioconférence

Pour les grands vins
Jean Merlaut et Frédéric Brochet lancent leur club de dégustation par visioconférence

Les deux entrepreneurs s'unissent pour proposer un nouveau format de réunion oenophile, adapté au contexte sanitaire et permettant de promouvoir des vins peu abordables.
Par Alexandre Abellan Le 14 janvier 2021
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Jean Merlaut et Frédéric Brochet lancent leur club de dégustation par visioconférence
Les dégustations auront lieu en français, pour un public pouvant être étranger. Des animations en anglais sont envisagées à l’avenir. - crédit photo : DR
B

aptisé Vinolect, le club de dégustation du négoce bordelais Chamvermeil va organiser sa première séance en ligne ce mardi 26 janvier à 18 heures. Ce concept repose sur l’envoi de six vins conditionnés en miniflacons de 2 centilitres (Vinotte) pour suivre en visioconférence l’une des trois dégustations animées en direct (sur trois dates pour toucher le plus de spectateurs, et avec une possibilité de replay). Proposant 10 thématiques mensuelles par an, ce club a l’ambition de proposer un tour des grands vins de France : Bordeaux, Bourgogne, Loire, Rhône… énumère Frédéric Brochet, le responsable de développement de Vinolect.

L’ancien négociant bio à la tête d’Ampelidae animera le club en ligne qui s’appuie sur les stocks des négociants bordelais Ariès et Chamvermeil, présidés par le propriétaire Jean Merlaut (château Gruaud-Larose à Saint-Julien). « Une autorisation préalable au conditionnement en Vinotte est demandée au producteur des vins » souligne Frédéric Brochet, qui souligne que cet envoi en petites doses permettra de proposer des vins haut de gamme à chaque session. « Certes les doses sont faibles, mais permettent de découvrir des grands vins moins accessibles » souligne le docteur en œnologie.

49 à 2 500 € HT

Affichant une dynamique pédagogique et non commerciale, l’idée de Vinolect est née du constat des difficultés à animer un club de dégustation pendant la crise sanitaire par Frédéric Brochet et de la stratégie de Jean Merlaut de toucher de nouveaux publics pour ses grands crus. L’abonnement aux 10 dégustations de l’année est commercialisé 270 € (la session individuelle à 49 €). Pour déguster des bouteilles de 75 cL et non des vinottes de 2 cL, l’abonnement passe à 2 500 € (270 € pour une session).

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé